mardi 11 décembre 2018

Zitouni préside à Ain Témouchent la cérémonie officielle commémorative des manifestations du 11 décembre 1960

Le ministre des moudjahidines, Tayeb Zitouni, a souligné, mardi à Aïn Temouchent que les manifestations du 11 décembre 1960 ont montré l’attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée en répondant à l’appel de sa direction. Dans l’allocution prononcée au centre universitaire "Belhadj Bouchaïb" à l’ouverture d’un colloque national intitulé "les manifestations du 11 décembre 1960 : victoire de la volonté du peuple à se libérer", le ministre des moudjahidine a souligné que cet événement historique a démontré que "le peuple algérien, à l’unisson, a exprimé son attachement à sa révolution armée et au commandement de cette dernière". Les activités marquant les manifestations du 11 décembre 1960 ont débuté par une cérémonie de levée des couleurs nationales au carré des martyrs et la lecture de la Fatiha, en présence du ministre, des autorités locales et de membres de la famille révolutionnaire. La délégation officielle s’est rendue ensuite au centre universitaire du chef-lieu de wilaya ou les élèves de l’école "Nasreddine Dinet" ont présenté des tableaux artistiques retraçant le déroulement de ces manifestations populaires déclenchées par la population temouchentoise pour protester contre la visite du Général De Gaule dans leur ville, le 9 décembre, avant que l’événement ne se propage et prenne une dimension nationale. D’autres élèves ont également présenté des chants patriotiques exprimant la lutte et les sacrifices du peuple algérien pour le recouvrement de son indépendance. Au même centre universitaire, une exposition de photos, a été organisée et dédiée à cette étape importante de l’histoire du pays. La commémoration des manifestations du 11 décembre 1960 a lieu également à travers le territoire national, à l'instar de Biskra où de nombreuses activités culturelles et sportives sont programmées, rapporte Abdelhamid Zekiri, correspondant permanent de la radio Chaine 3 dans la ville des Zibans.     


Aucun commentaire:

Publier un commentaire