dimanche 16 décembre 2018

Concours "Prix El Manara" : le Président Abdelaziz Bouteflika Honoré par la Radio Algérienne

Un hommage a été rendu dimanche au chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika par la Radio Algérienne et le ministère de la Communication à l’occasion de la remise des prix du Concours national "El Manara" pour la description de la Grande mosquée d’Alger à l’occasion de la cérémonie de remise des prix aux gagnants. Un trophée a été remis conjointemlent des mains du Directeur général de la Radio Chabane Lounakel et du S.G du ministère de la Communication au représentant du président de la République et néanmoins conseiller à la présidence, Mohamed Boughazi. Coincidant avec le 62ème anniversaire de la Radio de l’Algérie combattante « la voix secrète » et dans une cérémonie grandiose, le chef de l’Etat a été salué pour les efforts consentis jusque-là pour avoir instauré la paix, la réconciliation et la relance économique. Intervenant à l’ouverture de cette cérémonie, le DG de la Radio Algérienne, Chabane Lounakel a tenu à rendre un vibrant hommage au président de la République  Bouteflika. Dans son allocution M. Lounakel n’a pas manqué de souligner le caractère civilisationnel de l’édification de la 3ème Grande mosquée au monde sous ses bonnes auspices. Un édifice qui honore l’Algérie dans le concert des nations et empreint son histoire algérienne.   Adressant ses remerciements à tous les partenaires de la Radio nationale et les membres du jury, Chabane Lounakel a salué particulièrement le chef de l’Etat pour son parrainage. Le directeur général de la Radio Algérienne a annoncé à cette occasion que suite à cette réussite, l’initiative du Prix El Manara 2018 sera désormais annuelle et donc sera suivie d’autres éditions en expression arabe et en amazighe.   De son coté, le S.G du ministère de la Communication – représentant du ministre Djmael Kaouane - s’est félicité de la réalisation de ce somptueux édifice de culte, de savoir et de culture sur lequel, dira-t-il, « repose l’espoir de rayonner pour l’humanité de préceptes d’un islam modéré ». « Rayonner d’islam de paix, un islam des lumières et le vivre ensemble dans le cadre de la tolérance », a-t-il souligné.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire