jeudi 20 décembre 2018

CNR : le déficit dépassera les 600 milliards de DA en 2019

Les indicateurs financiers de la Caisse nationale de retraites (CNR) ne sont pas reluisants et le déficit de cette Caisse des séniors continue de se creuser pour la cinquième année consécutive. A en croire les chiffres avancés mercredi par le directeur général de la Caisse, Slimane Melouka, ce déficit estimé à «560 milliards de DA en 2018, dépassera les 600 milliards de DA en 2019». Pour rappel, la CNR a connu, ces dernières années, un déficit croissant, passant de 155,1 milliards DA en 2014 à 336,8 milliards en 2016 et plus de 479,1 milliards en 2017. D’où vient ce déficit ? Dans un entretien à l'Agence APS, le premier responsable de la Caisse explique cette situation par le fait que le nombre de retraités «est en croissance», alors que celui des cotisants reste «constant». «L’équilibre financier de la caisse nécessite 5 cotisants pour 1 retraité, contrairement à ce qui est enregistré actuellement (2 cotisants pour 1 retraité)». Cette situation, est «nettement insuffisante» pour pouvoir répondre aux besoins des pensions, sachant que les salaires ont augmenté depuis l'année 2012 et que les pensions de retraites sont devenues assez conséquentes, «ce qui accentue le déficit» a-t-il relevé. Au sujet de la nouvelle mesure prévue par la loi de Finances 2019 autorisant le Fonds national d'Investissement (FNI) à octroyer des crédits au profit de la CNR à des taux d’intérêt bonifiés à long terme, il a précisé que «cette action a été inscrite pour pouvoir répondre aux besoins de la Caisse en fonction du déficit prévisionnel pour l'année prochaine».


Aucun commentaire:

Publier un commentaire