mercredi 21 novembre 2018

Clôture de la Conférence internationale des Organisations africaines: la politique migratoire de l’Algérie saluée

Les travaux de la 2ème Conférence internationale des Organisations africaines ont pris fin ce mercredi avec l’adoption d’une déclaration finale. Dans son compte-rendu, Nahla Bekralas de la radio Chaine 3 est revenue sur les grandes mesures annoncées durant cette rencontre. L’Algérie qui a explicité sa politique migratoire à l’occasion de cette deuxième Conférence devant les membres de la société civile africaine, n’a pas manqué de répondre présente pour contribuer avec tous ses moyens à l’atténuation de ce phénomène migratoire.   En plus de son avis favorable à la demande du parlement africain qui a sollicité une aide de 50 millions de dollars pour soutenir les efforts du mouvement associatif et caritatif, l’Algérie s’est engagée à renforcer son aide aux pays africains en matière de formation. Les universités algériennes continueront d’accueillir les étudiants africains en leur assurant tous les moyens nécessaires à leur prise en charge avec  un total de 1 000 bourses octroyées par le gouvernement. Les patrons algériens ont également appuyé la politique du gouvernement. Ils se sont engagés à  financer 75 entreprises à travers le continent pour aider au développement économique des pays africains en difficultés économiques et sociales, rapporte la Chaine 3 dans son édition de la mi-journée. Les participants à cette deuxième conférence ont salué à l‘unanimité la politique migratoire de l’Algérie. Ils ont également rendu hommage à l’Algérie pour les moyens mobilisés afin de tenir cette conférence africaine, qui a réuni près de 300 participants, principalement des acteurs de la société civile, venus de 30 pays d'Afrique.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire