lundi 19 novembre 2018

Célébration d’El Mouloud : la Protection civile en état d’alerte

La communauté musulmane dans le monde célèbre, le mardi 20 novembre, le Mawlid (El Mouloud en Algérie), qui marque la naissance du prophète de l’Islam Mohamed. En Algérie, comme chaque année, cet événement est accueilli, la vieille au soir, par une explosion, sauvage et incontrôlée, de produits pyrotechniques, de tous genres et de tous calibres, avec son lot de blessés et d’incendies « Toutes nos unités sont mises en état d’alerte à partir de cette nuit, surtout au niveau des grandes villes, là où il y a eu l’année passée des incendies et des personnes blessées, notamment dans la wilaya d’Alger et les autres grandes villes comme Oran, Annaba, Constantine et Blida », affirme Nassim Bernaoui, de la direction générale de la Protection civile au micro de Ryad Lahri de la Chaine 3 de la Radio Algérienne. Même si la vente des produits pyrotechniques n’est pas aussi massive que l’année passée, le danger est toujours là et les familles redoutent beaucoup la soirée précédente la célébration d’El Mouloud. « Chaque année l es hôpitaux sont envahi de gens blessées ou brulés par les pétards. Moi je ne laisse pas mes enfants sortir ils pourraient se blesser », s’inquiète une mère, au micro de Noureddine Himed dela radio Chaine 3. « Mon fils a reçu un pétard dans l’œil et il a failli mourir, alors que c’est une fête religieuse », témoigne un père de famille en colère.   Bien qu’interdits de vente depuis 1963 par la loi, les produits pyrotechniques sont toujours disponibles à l’achat, à l’approche d’El Mouloud. Que faut-il faire ? Hamid Belkessam, spécialiste de l’environnement de la radio Chaine 3, suggère de remplacer l’explosion sauvage et incontrôlée des produits pyrotechniques par des spectacles pyrotechniques organisés par les autorités locales, comme on en voit un peu partout dans le monde. .  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire