dimanche 7 octobre 2018

Education nationale : vers l’émergence d’un système d’enseignement interactif enseignants - élèves

Le ministère de l’Education nationale s’apprête à procéder, à partir du mois de juillet prochain, au lancement d’un «Plan stratégique» de formation des instituteurs basé sur un enseignement interactif intégrant ces derniers et leurs élèves.    S’exprimant, dimanche, durant l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, l’inspectrice centrale du ministère de l’Education estime  qu’une école de qualité, en même temps qu’elle exige du temps, passe préalablement par une formation « performante » des instituteurs. Mme Fatiha Moualek précise que ce plan de formation, étalé sur une période de trois années, va bénéficier en priorité aux enseignants nouvellement recrutés, dont elle indique qu’ils auront à jouer le rôle de «catalyseurs du changement» attendu.       A l’effet d’améliorer leurs pratiques pédagogiques et éducatives, Mme Fatiha Moualek précise que le cycle de formation élaboré à l’intention des enseignants comporte en outre des cours de didactique des langues, des disciplines scientifiques et sociales et de conception de sujets d’examens. Commentant, par ailleurs, le phénomène de « surcharge des classes », à propos duquel elle dégage la responsabilité du ministère de l’Education, l’intervenante signale que cette question reste limitée aux seules localités où, dit-elle ont été observés des retards de programmes de construction d’écoles qu’elle impute à  « des années de restrictions budgétaires ».  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire