dimanche 28 octobre 2018

Djamel Kaouane : l'entreprise de la Radio est un exemple dans la généralisation de la numérisation

Présent à la cérémonie de commémoration du 56ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté sur la Radio et la Télévision Algériennes, le ministre de la Communication, M. Djamel Kaouane, a tenu dans son allocution à rappeler les sacrifices consentis par la première génération des travailleurs de ces deux médias lourds, tout en saluant les efforts de ceux qui leur ont succédé face aux nouveaux défis des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Le ministre a souligné l’évolution réalisée par la Radio algérienne tout au long de ces dernières années depuis sa restructuration en 1986. Elle est en effet passée d’à peine trois chaines nationales à 56 chaînes entre les locales, qui couvrent aujourd’hui les 48 wilayas, les thématiques et la rédaction multimédia. Des réalisations, dit-il, accompagnées par une évolution de la ressource humaine qualifiée et des moyens techniques. La Radio est ainsi considérée comme un exemple dans la généralisation de la numérisation de ces programmes et la passage de l'analogique au tout numérique.   Par le soutien apporté par l’Etat à ces médias, c’est en fait la réponse aux besoins des citoyens qui est ciblée, a précisé Djamel Kaouane. S’adressant aux travailleurs de la Radio, le ministre s’est dit n’avoir « aucun doute quant votre aptitude à relever aujourd’hui les nouveaux défis de notre époque ».     Enfin, le ministre n'a pas omis de rendre un vibrant hommage aux martyrs aussi bien de la Guerre de libération nationale qu'à ceux du devoir professionnel.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire