dimanche 2 septembre 2018

Littérature : un Prix Yamina Mechakra pour récompenser des œuvres d’expression Arabe, Amazigh ou Française

A la faveur des rencontres annuelles Méditerranée – Afrique de jeunes écrivains,organisées à Alger, un nouveau prix dédié à la memoire de la romancière Yamina Mechakra, a été officiellement institué lors d’une cérémonie organisée, samedi, en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi. Dans une contribution consacrée, dimanche, à cet évènement, la chaine 3 de la Radio Algérienne s’est rapprochée de l’écrivaine et poétesse, Amina Mekahli, laquelle s’est attachée à expliquer les conditions à la suite desquelles il sera attribué, chaque année. . Elle annonce ainsi, que le Prix du roman Yamina Méchakra sera  présidé par un jury exclusivement féminin et que sa première édition est prévue pour se dérouler dns le courant du mois de décembre 2018, précisant qu'il est destiné à récompenser toute œuvre littéraire d’expression Arabe, Amazigh ou Française. La cérémonie d’inauguration de ce prix sera marquée, ajoute-t-elle, par une série de conférences et des ateliers qui traiteront, cette fois, de l’écriture de la nouvelle en langue Amazigh et de l’écriture de scénarios destiné aux productions cinématographiques. Durant la rencontre, indique-elle, sera également posée la question de savoir pourquoi aucun roman d’une écrivaine Algérienne n’a encore été adapté au cinéma. Le lancement du prix Yamina Mechakra, poursuit Amina Mekahli, donnera en outre l’occasion de s’interroger sur la problématique des femmes dans l’édition de même que sur les difficultés éprouvées par les romans Algériens à « passer l’universalité ». 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire