lundi 17 septembre 2018

Le directeur général de l’OAIC : la production céréalières de cette année a été dominée par les blés durs et autrement plus riche en valeur

De la production de plus de 60 millions de quintaux de céréales engrangés cette année, le directeur général de l’Office interprofessionnel des céréales (OAIC) l’a qualifiée de « record » illustrant à ses yeux le « renouveau agricole » dans le pays. Intervenant, lundi, lors de l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, M. Mohamed Belabidi explique que les résultats ainsi obtenus s’expliquent par une campagne labours-semailles inaugurée très tôt, à laquelle, ajoute-t-il, auront contribué de bonnes conditions climatiques, de même que le respect de l’itinéraire techniques des cultures. Il fera également remarquer que cette année, contrairement aux périodes précédentes, il a été produit plus de blé dur (30 millions de quintaux) que d’orge et que la campagne s’est, d’autre part, révélée « plus riche » en valeur (220 milliards de dinars) contre celle de 2009 (209 milliards de dinars). M. Belabidi relève en outre que les efforts entrepris pour développer la filière des céréales se sont traduits, au cours des trois dernières années consécutive, par une baisse de la facture d’importation de ces derniers. Commentant la constitution de stocks de sécurité en céréales (environ 35 millions de quintaux cette année) le directeur général l’OAIC explique que ceux-ci visent  à mettre le pays à l’abri des fluctuations de prix sur les marchés étrangers, dans l’attente de pouvoir réaliser des « soudures » avec les campagnes céréalières à venir.        


Aucun commentaire:

Publier un commentaire