jeudi 27 septembre 2018

Gaïd Salah: l'information et la communication ont un rôle "vital" dans le renforcement des efforts de l'institution militaire

Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire a mis l'accent jeudi  sur le rôle "vital" de l’information et la communication dans le renforcement des efforts et dans la protection de l'institution militaire et de ses personnels contre tous les risques et les fléaux. Dans une allocution d'orientation prononcée à l'occasion de la cérémonie d’inauguration de l’Ecole Supérieure Militaire de l’Information et de la Communication, à Sidi Fredj en 1ère Région militaire, le Chef d'état-major de l'ANP a mis l'accent sur "le rôle vital de l’information et la communication dans le renforcement des efforts et dans la protection de notre institution militaire et de ses personnels contre tous les risques et les fléaux, ce qui nécessite de nous tous de consentir davantage d’efforts laborieux et dévoués pour Allah et au service de la Patrie et aussi par fidélité au serment de nos valeureux chouhada et moudjahidine qui ont hissé si haut la voie du droit et qui sont toujours au sommet de la gloire", indique un communiqué du MDN. Accompagné du commandant de la 1ère RM, des chefs des départements du MDN et de l’état-major de l’ANP et des directeurs et chefs des services centraux, le général du corps d'Armée a exhorté, lors de cette allocution diffusée via visioconférence aux unités et Ecoles à travers les six RM, "l’ensemble à suivre l’exemple des sacrifices et des hauts-faits de nos valeureux chouhada et moudjahidine qui se sont donnés corps et âmes pour la Patrie et pour que l’Algérie puisse vivre libre, indépendante et souveraine". M. Gaïd Salah a dans ce cadre rappelé la stratégie globale adoptée par l’ANP dans le domaine de l’information et de la communication. "Une stratégie, a-t-il affirmé, qui émane de la doctrine de notre glorieuse révolution libératrice et de ses nobles valeurs. Une stratégie éclairée par notre profondeur historique nationale qui recèle tant de gloires et de hauts-faits, et qui s’adapte avec les fondements de notre identité nationale et avec nos propres particularités. Une stratégie capable de mettre en place un système de défense nationale avec des missions intégrées et une performance cohérente". "Dans cette perspective et dans le cadre de la vision stratégique globale de la communication au sein de l’ANP, et en étant pleinement conscient de l’importance majeure que revêtent l’information et la communication dans les armées et les guerres modernes, et avec l’avènement de la révolution de l’information et des télécommunications dans le monde, et partant de notre intime conviction de l’importance, plutôt du devoir de relever les défis imposés par le phénomène de la mondialisation qui vise à manipuler l’opinion publique mondiale et à la modeler selon une seule vision économique, sociale et culturelle où s’effondrent les particularités et les fondements de l’identité nationale des peuples, nous avons £œuvré tout au long de ces quelques dernières années à raffermir le système de l’information et de la communication au sein de l’Armée", a-t-soutenu. M. Gaïd Salah a estimé que ce système de l'information et de la communication est un outil "efficace" de communication et de contact direct avec les personnels, ce qui permet, a-t-il déclaré, "de booster leur moral et de faire régner un climat de travail adéquat capable de garantir l’aboutissement des efforts opérationnels d’une part, et de mettre en place un système efficient de communication avec l’opinion publique nationale et mondiale". "Une communication, a-t-il ajouté, qui s’articule intrinsèquement sur la crédibilité et la responsabilité et qui s’adapte aux enjeux actuels dans notre espace régional et international. Une communication qui appuie notre corps de bataille sur le terrain, qui motive davantage et qui maintient cet esprit de détermination, de patriotisme et de sacrifice pour la Patrie, d’une autre part". A l’issue de la cérémonie d’accueil et de l’inauguration de l’Ecole, le général de corps d’Armée a suivi un exposé global sur l’Ecole et ses missions, présentée par son commandant, portant sur la situation générale de ce nouvel établissement de formation, qui vient renforcer l’appareil de formation de l’ANP.  Après avoir visité quelques composantes de l’Ecole et en compagnie du général-major Ali Sidane, commandant de la 1ère RM et du directeur de la Communication, de l’Information et de l’Orientation de l’état-major de l’ANP, le général de corps d’Armée a, également, insisté lors de cette réunion avec les cadres et les stagiaires de l’Ecole, sur le soutien "éminent" et l’importance "capitale" d’investir en la composante humaine, comme étant la première priorité de l’ANP et un investissement des plus nobles, qui est à même d’assurer les objectifs de développements aspirés. "Dans ce contexte précisément, il m’incombe d’insister devant vous encore une fois, que le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, tient, grâce au soutien dont jouit nos Forces armées de la part de Son Excellence Monsieur le président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, à apporter au système de formation de l’ANP un soutien permanent et un appui indéfectible, puisque la mission de ce dernier ne se limite pas à la qualification, l’ancrage des compétences et l’enseignement des connaissances et des sciences militaires, mais aspire également, à travers l’enseignement général, à former des personnes engagées envers leur serment pour leur Armée et leur Patrie, aptes à s’adapter à la nature des missions assignées, conscientes de ce qui se passe autour d’elles, convaincues de l’importance du référentiel historique, et de son rôle dans la consolidation du sens du devoir et de l’enracinement de l’esprit de loyauté envers leur Pays". "Ainsi, se concrétise aujourd’hui le renforcement de notre appareil de formation, par ce nouvel édifice de formation qu’est l’Ecole Supérieure Militaire de l’Information et de la Communication, qui assure une formation militaire supérieure et qualitative aux cadres de l’Institution militaire, dans les domaines de l’Information et de la Communication, et fera sortir des cadres compétents dans leurs domaines de spécialisation, capables de remplir le rôle qui leur est assigné, au niveau des différentes structures et unités de l’ANP, avec sérieux et professionnalisme, des cadres talentueux et émérites, que nous voulons pleins de valeurs nationales et d’esprit de responsabilité, qui maitrisent avec aise les différents métiers de  l’information et de la communication, avec talent et technicité, aptes à exercer leurs missions avec mérite, aussi bien pour la communication interne que pour la communication externe, et en toutes conditions et circonstances", a-t-il conclut.                M. Gaïd Salah a suivi, à l’issue de la rencontre, quelques suggestions et interventions des cadres et des stagiaires de l’Ecole, et qui se sont axées toutes sur le rôle sensible et primordial que jouent l’information et la communication dans la protection de notre institution militaire et de ses personnels contre tous les risques et les fléaux. APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire