mercredi 8 août 2018

Noureddine Bedoui : les écoles primaires seront équipées en énergies renouvelables

"L’Etat envisage d’équiper toutes les écoles primaires en énergies renouvelables tirée du soleil, dans les trois années à venir", a annoncé mercredi, Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, qui était en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Relizane Lors de son inauguration de l’école El Chahid Miloud Amer Mohamed, équipée en énergie solaire, il a précisé qu’il existait actuellement 500 établissements scolaires  dotés de ce type d’énergie, signalant que ce chiffre allait augmenter à l’avenir. Par ailleurs, M. Bedoui a annoncé que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour assurer une rentrée scolaire dans les meilleures conditions en application des décisions et recommandations du président de la République,.Abdelaziz Bouteflika. "Tous les projets destinés à la prochaine rentrée des secteurs de  l’éducation, de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur avancent bien", a affirmé Nouredine Bedoui. Lors de sa visite, le ministre a procédé également à l’inauguration d’une unité de la brigade mobile de la police judiciaire (PJ) outre l’unité principale de la protection civile.    Le programme de la visite du ministre dans la wilaya de Relizane prévoit aussi la mise en service du projet de dessalement de l’eau de mer (Mostaganem- Relizane) et la visite du complexe de textiles "Tayal"  inscrit au titre du partenariat algéro-turc. M. Bedoui posera la première pierre de la station d’assainissement et épuration des eaux dans la daira de Oued Rhiou et inspectera le projet de l’hôpital de 120 lits dans la daira de Ammi Moussa, avant d’inaugurer et baptiser le complexe sportif de proximité dans la daira de Sidi M’hamed Benali et le CEM de la daira de Mazouna. Il procédera aussi à la remise symbolique de logements de différents  programmes et d'actes de concession à des investisseurs et promoteurs de projets avant de tenir, au terme de sa visite dans la wilaya, une rencontre avec la société civile, les notables et les élus locaux.                  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire