vendredi 13 juillet 2018

Vidéo sur l'enfant subsaharien maltraité à Annaba : deux personnes arrêtées, "une enquête doit suivre son cours", affirme Bédoui

Noureddine Bédoui, ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de la Ville. Ph.DR

Deux personnes ont été arrêtées hier à Annaba dans le cadre de l’enquête déclenchée suite à une plainte déposée contre x par les services de la wilaya d’Annaba dans l’affaire de l’agression d’un enfant subsaharien demandant l’aumône par un homme dans une station de bus. La vidéo, datant de la période hivernale et postée mercredi dernier, a fait le buzz sur les réseaux sociaux et a suscité l’indignation des citoyens. La personne qui a filmé cette scène de maltraitance a été identifiée et demeure activement recherchée. Par ailleurs, le Conseil national des droits de l’Homme a exhorté, dans un communiqué rendu public, les services compétents à prendre « leurs responsabilités et exercé leurs attributions pour que cet acte ignoble puisse être puni avec toute la rigueur que requiert la loi pour de telles violences contre une personne vulnérable ». Le ministre de l’Intérieur, Nordine Bédoui, a réagi dans une déclaration à la radio chaine 3. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire