mercredi 4 juillet 2018

Le président de Jil FCE, Mohamed Skander : « L’entrepreneuriat de la jeunesse n’est pas un débat d’élite économique, c’est un enjeu national »

A la veille de la célébration du jour de l’indépendance, l’émission L’Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne a reçu, mercredi matin, le président de Jil FCE, Mohamed Skander, avec lequel elle abordé le sujet de l’entrepreneuriat et la jeunesse. Il y a beaucoup de sujets qui intéressent la jeunesse : culturels, sociaux et économiques, mais celui de « la création d’entreprises est un enjeu national », a déclaré le président de Jil FCE, qui a insisté à dire que « l’entrepreneuriat de la jeunesse n’est pas un débat d’élite économique » et que tous les Algériens doivent être associés à ce débat sur la création d’entreprises par les jeunes. M. Skander a rappelé que la grande partie de la population algérienne a moins de 30 ans. « L’Algérie, dira-t-il, est l’un des pays les plus jeunes de la région, il se construit et il va se construire avec sa jeunesse ». Selon M. Skander, ces jeunes vont devoir, pour une bonne partie d’entre-deux, « créer des entreprises qui seront capables de porter l’économie de demain et de créer les emplois nécessaires » pour absorber toutes les personnes qui arriveront sur le marché du travail.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire