vendredi 8 juin 2018

Trituration des graines oléagineuses en Algérie : Possible à partir de décembre 2018

Le complexe agroalimentaire privé AGC Sim, spécialisé en trituration des graines oléagineuses, de raffinage et de conditionnement des huiles végétales, sera finalement opérationnel fin 2018, apprend-on de M. Ezzraimi Abdelkader, PDG du groupe Sim, propriétaire de ce complexe. La pose de la première pierre de ce projet a eu lieu en mars 2017, mais son inauguration a été avancée de six mois puisque toutes «les procédures liées à cet investissement ont été souples, avec des facilités accordées par les pouvoirs publics. Aussi, pour gagner un maximum de temps, nous avons opté dès le début pour l’achat de terrains d’une superficie globale de 14 hectares auprès de particuliers au lieu de demander une concession de biens de l’Etat, car l’opération de cette dernière nécessite beaucoup de temps», indique notre source. Situé dans la localité d’El Hammoul, dans la daïra d’El Kerma (Oran), la particularité de cet investissement est qu’il comporte la trituration des graines oléagineuses, une première en Algérie, mais pas au Maghreb. «L’Algérie n’a jamais fait de trituration de graines auparavant, elle importait et importe toujours de l’huile brute pour la raffiner, puis la conditionner et la mettre sur le marché», ajoute M. Ezzraimi. Le complexe d’El Hammoul peut triturer jusqu’à 3000 tonnes de graines de soja par jour, correspondant à une production de 600 tonnes d’huile raffinée par jour et 200 000 tonnes/an. Il commercialisera notamment une huile de table en partenariat avec l’entreprise française Lesieur. Les déchets (tourteaux) seront destinés à l’alimentation du bétail. Ce projet créera «1000 emplois directs et 3000 emplois indirects». Un autre projet similaire, émanant d’un autre investisseur privé, sera opérationnel plus tard, dans la wilaya de Jijel.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire