mardi 19 juin 2018

Naciria (Boumerdès) : Sit-in en soutien à Merzoug Touati

Les actions de soutien au blogueur Merzoug Touati se multiplient à travers le pays. Après Béjaïa, Tizi Ouzou et Sétif, un sit-in a été organisé hier, vers 16h, à Naciria, commune située à l’est de Boumerdès. Munis de pancartes, une centaine de personnes se sont rassemblées devant la sûreté de daïra en scandant des slogans dénonçant les atteintes à «la liberté d’expression et l’injustice dont a été victime Merzak  Touati». «Assa d Merzouk, azeka d nekini» (Aujourd’hui c’est Merzouk, demain ce sera moi). «Halte à l’injustice», «L’affaire Merzoug Touati est une affaire de liberté d’expression, cette liberté est si chère pour nous tous», ont-ils écrit sur des pancartes brandies pour la circonstance. Peu après, des éléments de la police ont tenté de disperser la foule avant d’arrêter un jeune, Farid Belmokhtar, un militant associatif très actif dans la région. Ce dernier a été libéré quelques minutes plus tard après un long interrogatoire. «Les policiers pensaient que c’est moi qui suis l’initiateur de l’action. Ils ont tenté de m’intimider et de me faire peur en m’intimant l’ordre de ne plus participer à ce genre d’action à l’avenir. Ils m’ont dit : ‘‘Si vous voulez protester, il faut aller ailleurs, pas à Naciria.’’ Ils veulent la paix ici, et ils s’en fichent de ce qui se passe ailleurs», a-t-il dénoncé. Avant de se disperser dans le calme, les protestataires se sont donné rendez-vous jeudi à 8h, devant la cour de justice de Béjaïa où aura lieu le procès en appel du blogueur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire