samedi 9 juin 2018

Le Parlement européen exprime ses «regrets» à l’Algérie

Selon l’ambassadeur d’Algérie à l’Union européenne (UE), Amar Belani, le Parlement européen a exprimé jeudi ses «regrets» à l’Algérie suite à la diffusion de la vidéo de la journaliste algéro-belge, Layla Haddad, sur le président Bouteflika. Dans un communiqué répercuté par le bureau de l’APS à Bruxelles, l’ambassadeur d’Algérie a affirmé avoir été reçu jeudi par le chef de cabinet du président du Parlement européen, Diego Canga Fano, lequel lui a fait part de ses «regrets» «suite à cet incident». Selon M. Belani, M. Fano lui a affirmé qu’«une enquête interne a été menée par ses services pour connaître les circonstances dans lesquelles cette vidéo a été tournée». «Les éléments de l’enquête ont fait ressortir que Mme Haddad Lefèvre a délibérément enfreint les règles internes de l’institution et a abusé de la confiance des opérateurs du plateau de télévision du Parlement européen en dissimulant ses intentions malveillantes», a ajouté l’ambassade à l’APS. Selon lui, M. Fano lui a assuré que «la direction générale de la communication au Parlement européen a adressé, suite à l’enquête, une lettre d’avertissement à Mme Haddad-Lefèvre». Aussi, d’après Amar Belani, «la direction générale de la communication au Parlement européen a décidé également le 6 juin, et à titre conservatoire, de suspendre l’accès de Mme Haddad-Lefèvre aux studios d’enregistrement de l’institution européenne, jusqu’à ce qu’elle rende compte de ses agissements irresponsables devant une commission appelée à statuer sur son accréditation». Mme Haddad-Lefèvre a, faut-il le rappelé, diffusé à partir des studios du Parlement européen une vidéo jugée par les autorités algériennes comme «attentatoire aux symboles de l’Etat» et pour laquelle l’ambassadeur de l’UE en Algérie a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères. Une vidéo dans laquelle elle décrit le président Bouteflika comme malade et incapable d’assumer sa fonction présidentielle, l’invitant ainsi à se retirer «dignement».  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire