dimanche 17 juin 2018

Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse ce 17 Juin : la protection des terres en Algérie, une question vitale

A l’instar d’autres pays, l’Algérie célèbre ce 17 Juin, la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, date de la signature, en 1994 à Paris, de la Convention des nations unies relative à ce phénomène. Par Yasmina Ferchouch  L’Algérie est en effet frappée de plein fouet par ce fléau aux conséquences désastreuses sur la vie. Les érosions, hydrique et éolienne, travaillent insidieusement au fil des ans à appauvrir les sols par charriage des éléments minéraux de la terre. Le phénomène de la désertification, qui n’a rien à avoir avec celui de l’avancée du désert, transforme ainsi les terres fertiles et arables en véritables déserts livrant leurs habitants à la malnutrition et, dans un stade plus avancé, à la famine. La désertification des bassins versants non protégés par le monteau végétal au niveau des barrages amputent chaque année ces derniers d’une grande capacité de stockage par envasement. La durée de vie de ces infrastructures vitales et dont la construction est chèrement payée, se trouve ainsi prématurément limitée.  En Algérie, sur les 48 wilayas pas moins de 30 sont touchées. 600 000 hectares sont déjà touchés, 30 millions d’hectares sont menacés, alors que 7 millions autres sont « sérieusement menacés ». Pourtant, des pratiques simples sont à même de protéger les terres nourricières.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire