mardi 26 juin 2018

Dialogue 5+5: l'Algérie plaide l'intensification de la coopération et de la concertation

L'Algérie a plaidé lundi pour l'intensification de la coopération et de la concertation entre les deux rives de la Méditerranée occidentale dans le cadre du dialogue 5+5, en vue de faire face aux défis communs. "L'Algérie demeure attachée à la nécessité du renforcement du dialogue 5+5 en vue d'aboutir à un consensus sur les approches envisageables aux questions problématiques d'intérêt commun", telles que le développement, la sécurité, la migration, la radicalisation, et la jeunesse, a souligné le directeur général pour l'Europe au ministère des Affaires étrangères, Mohamed Hannache, lors du 3ème Forum annuel des membres du réseau des Thinks-Tanks du Dialogue 5+5. Il a rappelé, à cet effet, l'importance qu'attache l'Algérie au dialogue 5+5 qui constitue un espace qui "permet des échanges extrêmement constructifs qui témoigne de la richesse et de la spécificité de la région méditerranéenne occidentale". Evoquant ce forum, dont le thème est "Le développement humain, comme moteur de coopération dans le Dialogue 5+5 : Défis communs, Gestion partagée", il a mis en avant l'importance qu'accorde l'Algérie à ce genre d'activités, le considérant comme "un cadre idoine d'échanges et de réflexion qui complète les autres initiatives de coopératives en Méditerranée occidentale". Pour sa part, le secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UPM), Nasser Kamel, a salué, à cette occasion, le "leadership et le dynamisme" de l'Algérie pour le renforcement du partenariat entre les deux rives de la Méditerranée occidentale, ainsi que son initiative sur la promotion d'une économie sociale inclusive et durable qui met en avant le "rôle clé" de la jeunesse. Alger abrite du 25 au 27 juin le troisième Forum annuel des membres du réseau des Thinks-Tanks du Dialogue 5+5 organisé par l'Institut européen de la Méditerranée (IEMed) et l'Union pour la Méditerranée (UPM), avec la collaboration de l'INESG. Ce forum regroupe des décideurs politiques de haut niveau et des experts, pour débattre des problématiques communes  des pays du Dialogue 5+5, et vise à renforcer la coopération entre les deux rives de la Méditerranée occidentale. Après avoir eu lieu respectivement à Barcelone en 2016 et à Lisbonne en 2017, la tenue de la troisième édition à Alger, est la première à avoir lieu sur la rive sud de la Méditerranée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire