jeudi 7 juin 2018

Des médecins résidents empêchés de marcher à Annaba

Quelque 300 médecins résidents ont tenté, hier après-midi, de marcher depuis la faculté de médecine de Annaba jusqu’au Cours de la Révolution, en passant par l’hôpital Ibn Rochd, avons-nous constaté sur place. Cependant, un imposant dispositif sécuritaire, composé de police antiémeute, avait été mis en place par la sûreté de wilaya de Annaba dont plusieurs de ses éléments sont entrés en contact physique avec les manifestants. «Parmi les médecins résidents, nous avons enregistré plusieurs blessés légers», déplorent des manifestants en exhibant les traces des blessures. Les policiers ont réussi à empêcher leur marche après les avoir massés à l’intérieur de l’hôpital Ibn Rochd. Présent pour la couverture de l’événement, un correspondant d’une télévision privée a été interpellé. A l’heure où nous mettions sous presse, plusieurs médecins résidents étaient toujours à l’intérieur de l’hôpital Ibn Rochd.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire