dimanche 13 mai 2018

«Après Bouteflika, la relève est assurée…»

Le candidat du FLN (Bouteflika) remportera la présidentielle de 2019, celles de 2024 et 2029. Après Bouteflika, la relève est assurée par nos fils et nos neveux.» C’est avec cette déclaration que Ould Abbès, le secrétaire général du parti FLN, a nargué hier l’opposition à la faveur d’un meeting régional, tenu à Annaba au Théâtre régional.  «Je suis là pour rappeler à la génération Bouteflika tout le bien qu’il lui a fait depuis 19 ans. Il y avait l’insécurité et le terrorisme. Aujourd’hui, c’est la paix totale grâce à Bouteflika», a insisté le vieux médecin devant un parterre nombreux, composé entre autres de travailleurs de Sider El Hadjar, autorisés par la direction générale à abandonner leur poste pour assister à cette rencontre. Evoquant les menaces étrangères, Ould Abbès a salué l’ANP pour son rôle de veiller à la sécurisation de nos frontières. «Je salue mon ami le général-major, vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaïd Salah qui, pour dissuader l’ennemi, a organisé des manœuvres militaires d’une dimension guerrière. Par cette opération, il a voulu transmettre un sérieux message à ceux qui, éventuellement, désirent se frotter à nos frontières», a-t-il martelé face au député Tliba en accolade avec Tayeb Hmarnia, le transfuge de l’UGTA. Perturbé par les acclamations des syndicalistes de Sider El Hadjar, l’orateur les a sommés de ne plus l’interrompre. «Taisez-vous. Laissez-moi parler et surtout laissez Sider El Hadjar tranquille. Les supporters de l’USM Annaba et l’AS Aïn M’lila dont les clubs ont accédé à un niveau supérieur n’ont pas fait tout ce bruit», a-t-il fulminé sous les regards déçus du député Tliba et son cousin, le SG du syndicat de Sider El Hadjar. Avant de quitter la scène, le secrétaire général du FLN a ordonné la projection d’un court métrage de 8 minutes retraçant les «réalisations» majeures de Bouteflika depuis son arrivée en 1999 jusqu’à aujourd’hui. Une motion de soutien au président et à ses œuvres s’en est suivie. Rappelons que plusieurs membres du comité central et ex-ministres dont Boudjemaâ Talaï ont accompagné Ould Abbès dans son déplacement à Annaba. Ould Abbès comptait sur la popularité de ce dernier pour drainer la foule à son regroupement régional de 12 wilayas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire