mercredi 11 avril 2018

On vous le dit

Deux adolescents meurent noyés à Mouzaïa Deux jeunes adolescents ont trouvé la mort hier matin dans le barrage El Moustakbel, à Mouzaïa (Blida), apprend-on de la Protection civile de la wilaya de Blida. Agissant suite à un SOS lancé par un citoyen, les éléments de la Protection civile  se sont rendus sur les lieux du drame, à 10h30, et n’ont repêché les deux corps sans vie qu’une heure après, et ce, vu la difficulté de l’opération. Les deux victimes sont M.M., 16 ans, et G.S., 13 ans, étaient scolarisées au CEM Belhachemi Kadour de Mouzaia. Elles ont été transportées à la morgue d’El Affroun et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ces décès. Des sapeurs-pompiers sont restés pendant plusieurs heures sur les lieux du drame pour s’assurer de la non-présence d’autres corps noyés dans le barrage. La  réduction de la demande de drogue passe par le renforcement de la prévention à Béchar La réduction de la demande de drogue passe par le renforcement de la prévention, la réduction des risques liés à l’usage des drogues et surtout par le confortement des dispositifs médicaux de traitement des toxicomanes, ont indiqué, hier à Bechar, les participants à une journée d’information et de prévention sur les fléaux de la drogue.  Les gigantesques et salutaires efforts déployés par les différents   services de sécurité et l’Armée nationale populaires (ANP) pour la réduction de l’offre de drogue à travers la lutte implacable que mènent ces institutions au titre de leur mission de lutte contre les réseaux de trafic de drogue, notamment dans les régions frontalières, telles que la wilaya de Béchar, doivent être constamment soutenus par des campagnes d’information et de prévention sur les risques physiques et psychiques induits par la consommation de drogue, ont-ils souligné.   6 stades de proximité projetés en 2018 dans différentes communes à Ouargla Six stades de proximité sont projetés cette année au niveau de différentes communes de la wilaya de Ouargla dans le but de développer la pratique sportive, a-t-on appris, hier, des services de la wilaya. Ces projets, d’un coût de 44 millions de dinars, dégagés au titre des Plans communaux de développement (PCD 2018), sont retenus au niveau des quartiers 130 Logements (commune de Aïn El Beïda), Houari Boumediene, Mohamed Boudiaf et Rouabah (commune de Hassi Benabdallah), Legraf (commune d’El-Hedjira) et dans la commune de Sidi Khouiled, a-t-on précisé.  La réalisation de ces structures sportives a pour objectif l’encouragement de la pratique sportive, la promotion des moyens de prise en charge des jeunes à travers les divers quartiers et concentrations   d’habitants de différentes communes, notamment celles enclavées. Ces aires de sport, dotées d’une pelouse synthétique, constituent des espaces adéquats de compétition sportive entre équipes et associations locales et un lieu de prospection de nouveaux talents.   Au moins 45 morts suite à la consommation d’alcool frelaté en Indonésie Au moins 45 personnes sont mortes depuis la semaine dernière après avoir bu de l’alcool frelaté dans la province indonésienne de Java occidental, a annoncé, hier, Agung Maryoto, chef de la police locale. «Je suis très inquiet, car le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Le   dernier bilan s’élève à 45 morts», a-t-il précisé. Les fournisseurs de cet alcool frelaté ont été arrêtés et des enquêtes approfondies sont en cours dans un laboratoire judiciaire, a-t-il indiqué,   ajoutant que les résultats seront publiés d’ici trois à quatre jours. Selon M. Maryoto, certaines victimes avaient directement consommé la liqueur en question, mais d’autres y avaient ajouté des substances toxiques avant de la boire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire