vendredi 6 avril 2018

L’énergie solaire pour l’éclairage public à Relizane

Rationaliser les dépenses et veiller sur le milieu environnemental sont, semble-t-il, la feuille de route de la nouvelle Assemblée populaire communale. En effet, on apprend qu’une convention est en voie de finalisation entre les collectivités locales et le ministère de l’Energie pour la mise en place du dispositif de l’énergie solaire dans l’éclairage public. Tout est convenu pour entamer l’opération de la pose des panneaux au niveau des boulevards Mohamed Khemisti, Hadj Aroussi et Benama, a affirmé la maire, Mohamed Mokaddem, en précisant : «Nous partagerons avec le ministère le coût de la réalisation.» Les travaux de la modernisation du jardin public, un espace datant de l’ère coloniale, sont aussi lancés. Les services du DUC ont consacré une enveloppe de 1,7 milliard de centimes pour relooker ce périmètre avec une approche commerciale, a ajouté le maire. «Une fois les travaux achevés, nous lancerons une consultation pour désigner des gestionnaires appelés à veiller sur la protection de ce patrimoine», a-t-il dit. «La ville sera aussi dotée de toilettes publiques. Nous sommes outrés par l’absence de ces vespasiennes», a lancé M. Mokaddem en affirmant que toutes les mesures ont été prises pour l’ouverture d’un nombre d’urinoirs dans différents lieux de la ville. «Un jeune s’est proposé pour la pose et la gestion de ces vespasiennes et j’ai accepté sa demande», a conclu le maire.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire