dimanche 8 avril 2018

Le PDG du Groupe d’Algérie Télécoms : d'ambitieux projets pour optimiser les prestations en direction notamment du grand public

De l’intérêt du redéploiement du Groupe Algérie Télécoms en trois entreprises distinctes, (téléphonie fixe, téléphonie mobile et Algérie Téléphone satellite), c’est ce à quoi le nouveau directeur général du Groupe Algérie Télécom a été amené à s’exprimer ce dimanche. Intervenant à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, M. Ahmed Choudar explique que ce redéploiement tend à assurer une convergence et la mutualisation de toutes les entités du groupe au titre d’une stratégie touchant les secteurs cités plus haut. L’idée, dit-il, est de disposer d’un réseau très large regroupant Mobilis et Algérie Télécoms pour faciliter le paiement des factures, assurer la gestion des réclamations et optimiser et mutualiser ces infrastructures, avec l’objectif premier de proposer une très bonne prestation de service sur les réseaux fixe et mobile. M. Choudar précise que l’objectif à travers l'ensemble de ces actions, tend à terme à permettre une « très bonne connectivité » des signaux radio et de l’internet. Des performances du signal de l’internet, en particulier dans le centre du pays, le DG du groupe Algérie Télécoms reconnait que réseau est « très vétuste », parce que, ajoute-t-il, initialement réservé au téléphone fixe. De plus, dit-il, les bornes disposées dans certains quartiers n’ont qu’une portée de 800 mètres. Des investissements que le groupe entend réaliser dans les années à venir pour développer les lignes fixes et mobiles, l’invité indique qu’ils vont nécessiter entre 300 à 350 millions de dollars, notamment pour améliorer la qualité des réseaux dans la région d’Alger. Il fait par ailleurs état de deux projets de câbles internet de grande capacité, dont l’un (medex) devrait être réceptionné avant la fin de l’année et un second (Orval) en cours de réalisation, vont permettre de multiplier par dix la capacité du réseau.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire