vendredi 6 avril 2018

Crise du lait : Le SG de l’UNPA accuse l’ex-ministre du Commerce

Le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, a incombé la responsabilité de la crise du lait à l’ex-ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, sans le citer, lors d’une conférence qu’il a animée hier au théâtre Amar Laskri de Bouira. «Des quantités énormes de lait subventionné par l’Etat ne vont pas à leurs destinataires, c’est-à-dire aux citoyens consommateurs, à cause de l’inexistence de contrôle de la part du ministère du Commerce. Ceux qui en profitent sont les hôtels, les cafétérias, les grandes entreprises… Nous souhaitons que le nouveau ministre du Commerce, Said Djellab, se penche sérieusement sur cette question et mette de l’ordre dans la filière lait, comme ce fut le cas à l’époque du défunt Bakhti Belaïb», a dit M. Alioui, qui a annoncé l’installation des conseils interprofessionnels des deux  filières lait et pomme de terre à travers tout le territoire national. Selon le secrétaire général de l’UNPA, ces deux filières manquent d’organisation. Ce qui impacte directement les prix et la disponibilité de ces produits sur les marchés. «Pour la pomme de terre et les légumes secs, le problème réside dans la commercialisation de la production», a-t-il expliqué. Pour y remédier, le conférencier lance un appel pour la création d’une commission qui se chargera des différents volets, à savoir : la production, le stockage, la commercialisation interne et externe.  M. Alioui a profité de cette occasion pour rassurer l’opinion publique sur la disponibilité des produits agricoles lors du mois de Ramadhan, sans donner de détails.       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire