lundi 9 avril 2018

Bouzeguène (Tizi Ouzou) : Une conférence s’est tenue malgré l’interdiction

La conférence de la romancière Hiba Tayda, invitée du Café littéraire de Bouzeguène (Tizi Ouzou), prévue samedi dernier au centre culturel Ferrat Ramdane du chef-lieu communal, a été interdite par les autorités locales, sans fournir aucune explication. L’association culturelle Tiawinine (Les sources) a effectué la procédure de demande de la salle au président de l’APC de Bouzeguène qui a répondu favorablement, mais la demande transmise à la daïra est restée sans suite. Samedi, à l’heure de la conférence, le public s’est présenté devant le portail du centre culturel, mais l’a trouvé verrouillé. Sur insistance de la foule, le portail a été ouvert. Cependant, en entrant dans la salle, la surprise fut de taille, puisque toutes les chaises avaient été enlevées. Les férus du Café littéraire ont pris la décision de s’asseoir à même le sol pour suivre la conférence. Des intervenants ont pris la parole pour dénoncer l’attitude des autorités locales face à une activité culturelle. Les responsables de l’association Tiawinine ont déjà informé le public de l’interdiction de la conférence de Hiba Tayda et de toutes celles qui suivront, durant le mois d’avril, notamment celles de Tahar Ould Amar, de Rabah Sebaa et de Saïd Oussad. Cependant, les responsables ont ajouté que ces conférences auront bien lieu, mais qu’ils ne formuleront plus de demande d’autorisation aux responsables locaux. Samedi dernier, en dépit de l’interdiction, Hiba Tayda a présenté et dédicacé son livre Un slow avec le destin dans une ambiance, malgré tout bon enfant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire