vendredi 6 avril 2018

Annaba : Le combat contre le cancer se poursuit

«Vers l’ambulatoire et  l’optimisation des soins en cancérologie», tel est le thème retenu pour les 3es Journées du Centre de lutte contre le cancer, dont les travaux ont été ouverts dans l’après-midi d’hier à l’hôtel Sheraton de Annaba, avons-nous constaté sur place. Organisée par le CHU de Annaba, en collaboration avec la Société algérienne d’oncologie médicale et le soutien surtout de la direction locale de santé (DSP), cette manifestation scientifique sera, selon Pr Djedi Hanène, chef de service du CAC Annaba et présidente du comité d’organisation : «L’occasion de présenter tous les acquis en matière de prise en charge du cancer dans le CAC et l’opportunité pour un partage d’expériences avec nos invités nationaux et internationaux.» De par leur caractère scientifique et médical, ces journées ont drainé une importante foule de scientifiques, venus des quatre coins du pays et même de l’étranger. L’assistance a été tout ouïe aux huit communications, présentées dans l’après-midi d’hier par des professeurs et médecins de renommée, dont celle du Pr M. Zitouni portant sur le «Plan national cancer 2015-2019, des stratégies thérapeutiques en oncologie», ponctuées par une discussion. Au menu de la seconde journée (aujourd’hui), pas moins de 20 autres conférences sont à l’ordre du jour, les unes aussi pertinentes que les autres, puisqu’elles traiteront de tous les aspects ayant trait au cancer. A celles-ci, il faut ajouter quatre ateliers qui ont été mis en place par les organisateurs, en marge de cette manifestation scientifique, dont l’un a traité une importante communication, intitulée «Le service de radiothérapie : évolution, optimisation et perspectives thérapeutiques», présentée par le Dr Lilia Naoun. Rappelons que les Journées du Centre de lutte contre le cancer ont été initiées en 2016 par le Pr Abdelaziz Lankar, alors directeur général du CHU de Annaba, et le Pr Kamel Bouzid, chef du service oncologie médicale au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) d’Alger. Depuis l’événement s’est inscrit dans le temps pour devenir une tradition que cette 3e édition confirme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire