lundi 30 avril 2018

Ain Temouchent : découverte d'ossements d’animaux remontant à la quatrième ère géologique

PH: Archive

Des ossements d’animaux remontant à la quatrième ère géologique ont été découverts dans la commune d'Ain Kihel (Ain Témouchent), a annoncé dimanche la spécialiste en archéologie, l’universitaire Yasmina Chaid Saoudi, responsable des fouilles. Ces ossements d’animaux sont de chevaux et de bovins remontant à environ 1,7 million et 800 000 ans, a indiqué, à l’APS, l’universitaire de l'Institut d'archéologie de l'Université d'Alger 2 en marge d'un séminaire national sur "L'histoire de la civilisation numide: royaume de Syphax comme modèle". Ces découvertes ont eu lieu lors d'une expédition de recherche initiée par la commune d'Ain Kihel l depuis 2013, avec comme conclusion que la région a fait l'objet d'inondation au début du quatrième âge géologique par des eaux et des laves de volcans. La wilaya avait connu à cette époque 22 volcans, seulement qu'Ain Kihel connait une activité sismique moins importante, a souligné cette chercheuse du laboratoire de géodynamique et montagnes. L’origine de ces ossements découverts à Sidi Younès non loin de l’oued Saboune (Ain Kihel) sont d’animaux sauvages vivant dans la région qui ont été emportés par les volcans. Les participants au colloque national sur l’histoire de la civilisation numide ont mis l’accent sur le rôle joué par le royaume de Syphax en Afrique du nord où la plupart des civilisations ont construit leurs bases sur les rives de lacs notamment celui de Syphax et sa capitale Siga érigée sur les abords de l’oued Tafna jusqu’à Melouia à l’extrême ouest et jusqu’à Collo à l’est. Le royaume numide s’est répandu même sur le plan économique au bassin méditerranéen avec une importante dynamique commerciale, selon des documents archéologiques découverts au port d’Andalousie. D’autres conférenciers ont mis en exergue les conséquences historiques de ce royaume remontant au troisième siècle avant l'ère chrétienne sur d’autres civilisations carthaginoise, romaine et autres. Les travaux de cette rencontre, initiée par la direction de la culture dans le cadre du mois du patrimoine traitent, à travers des communications, de l'histoire de la Numidie occidentale, entre autres.                      


Aucun commentaire:

Publier un commentaire