mardi 17 avril 2018

4e anniversaire de la réélection du président Bouteflika: des réalisations dans divers domaines

Ce mardi, 17 avril 2018, marque le 4e anniversaire de la réélection en 2014 du président Abdelaziz Bouteflika à la tête du pays. Plusieurs réalisations ont été accomplies depuis son premier mandat entamé en 1999, et ce, à tous les niveaux notamment le rétablissement de la paix et de sécurité à la faveur de la politique de la concorde civile et de la réconciliation nationale, le remboursement anticipé de la dette extérieure du pays au plan économique, et d'autres encore dans les domaines de la santé, de l'éducation, du logement, etc. Le bilan des réalisations du président Bouteflika en 2017, en matière d'infrastructures socioéducatives, est plus que positif. Des opportunités sont offertes aux jeunes, notamment dans les domaines de l'éducation, l'emploi, la formation et l'habitat, sans pareil dans le monde. Intervenant sur les ondes de Chaine 1 de la Radio Algérienne, le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja a évoqué les efforts considérables du président de la République en termes de consolidation de l'action parlementaire et de consécration de la diplomatie parlementaire et de la pluralité politique. Le président de l’APN a mis l’accent sur les importantes réformes politiques initiées par le président Bouteflika, sanctionnées en 2016 par une Constitution consensuelle, qui a donné une nouvelle dimension et une large place à la diplomatie parlementaire algérienne. De son coté, le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a déclaré à la Chaine 1 que depuis l’arrivée du président Bouteflika à la tête du pays, il a entamé une œuvre grandiose de reconstruction au niveau national, cette œuvre a porté ses fruits aujourd’hui. L’Algérie un pays stable, sûr et en plein de développement économique. Abdelkader Messahel a évoqué également le grand rôle que le président de la République a joué ces dernières années dans le règlement des conflits qui secouent la région, notamment au Mali et en Libye.  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire