vendredi 16 mars 2018

Suspicion d’une vingtaine de cas à Blida

Une vingtaine de cas suspicieux de rougeole ont été signalés à Blida et les concernés se trouvent actuellement sous contrôle médical, a-t-on appris, hier, auprès du directeur de la santé de la wilaya, Mohamed Djemaï. Le responsable a cité parmi les cas suspectés, celui d’une mère et de sa fille, qui ont développé les symptômes de cette maladie depuis près d’une semaine, et qui se «trouvent actuellement en isolement», dans l’attente des résultats de leurs analyses envoyées à l’Institut Pasteur d’Alger, a-t-il informé. «Ces deux malades, issues des familles nomades se trouvant à Beni Tamou, n’ont pas été vaccinées contre la rougeole», a-t-il ajouté. En prévision d'éventuels autres cas similaires, M. Djemaï a annoncé la mise en place de cellules au niveau des hôpitaux et des cliniques, avec l’équipement de salles spéciales à leur niveau. Il a également signalé un afflux notable de citoyens au niveau des établissements de santé pour faire vacciner leurs enfants contre cette maladie, rassurant, à ce propos, quant à la «disponibilité du vaccin en quantités suffisantes».           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire