jeudi 29 mars 2018

On vous le dit

Air Algérie s’offre une nouvelle ligne aérienne Tlemcen-Alicante Lors d’une  rencontre à Tlemcen, le 23 février dernier, entre le chef de l’exécutif, Ali Benyaïche, et le président-directeur général d’Air Algérie,  Allèche Bekhouche, il a été décidé l’ouverture d’une nouvelle desserte entre l’aéroport international Messali Hadj, de Zenata-Tlemcen, et celui d’Alicante-Elche (Espagne) le 1er mai prochain, à raison de deux vols hebdomadaires, le mardi et le vendredi. Cette nouvelle ligne a été longtemps souhaitée par les opérateurs et les touristes nationaux de la wilaya de Tlemcen et celles environnantes (Aïn Témouchent, Sidi Bel  Abbès, entre autres) qui, par le passé, voyageaient à partir de l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Oran. L’autre souhait des habitants de la région de l’extrême ouest du pays est le renforcement des vols entre Tlemcen et Alger et l’ouverture d’une autre ligne entre  l’aéroport Messali Hadj et celui de Fès, au Maroc, puisque celle demandée par certains, entre Tlemcen et Oujda, paraît chimérique, dans le sens où entre les deux villes, le vol durerait quinze ou vingt minutes au maximum. Actuellement, l’aéroport international de Zenata relie quatre destinations,  Alger, Paris, Marseille et Lyon. Le wali de Chlef disposé à travailler avec la nouvelle APW Lors de la première session ordinaire de l’APW , qui s’est tenue hier, le wali de Chlef, Abdellah Benmansour, a réitéré la disponibilité de son exécutif à travailler avec la nouvelle APW à majorité RND, alliée au MSP et au Front Moustakbel. Il a enfin remercié les nouveaux élus pour la confiance placée en eux par les électeurs de la région, réitérant  l’engagement de la wilaya et de ses différentes directions et daïras à œuvrer aux côtés  de l’Assemblée populaire de wilaya pour renforcer le développement local et satisfaire les besoins essentiels de sa population. Par ailleurs, le chef de l’exécutif de wilaya a présenté une communication sur la situation du développement local durant l’exercice écoulé. Il a dressé un bilan positif des actions engagées dans différents domaines, mettant l’accent sur les résultats obtenus en matière d’accès au gaz naturel, à l’eau potable et à l’électricité,en plus  des projets en cours de réalisation et/ou en voie d’être lancés dans les secteurs prioritaires, à l’image du centre anticancer, de l’hopital de Aïn Merane et des deux stations d’épuration des eaux usées, à Ténès et Chettia. Vers la réhabilitation du bain thermal d’El Hadeb Des démarches sont entreprises pour la réouverture du bain thermal d’El Hadeb, à quelques encablures de la commune de Rouissat (Ouargla), à la satisfaction des touristes et des curistes, a-t-on appris, hier, des responsables de l’Assemblée populaire communale (APC) de Rouissat. Ces démarches ont été couronnées par le lancement, la semaine dernière, d’un avis d’adjudication pour l’exploitation de ce bain thermal pour une  durée de six ans, renouvelable, après accord entre l’investisseur et l’APC, permettant de redorer le blason de cette structure thermale, l’une des   nombreuses à travers le sud du pays, a précisé le secrétaire général de   l’APC, Hachani Beggui. De nombreux investisseurs, de Ouargla et d’autres wilayas du pays, ont répondu à cet appel d’offres et se sont présentés pour retirer le cahier des charges, accompagné d’un avenant pour les travaux nécessaires à la réhabilitation de la structure remontant à l’ère coloniale et qui se trouve aujourd’hui dans un état de dégradation.    

Aucun commentaire:

Publier un commentaire