lundi 19 mars 2018

On vous le dit

Les handicapés fêtent leur journée à Bouira L’Association des handicapés de la commune d’Aghbalou, sise à l’extrême est de Bouira, et la fondation Zinédine Zidane ont organisé, hier, une grande fête au profit des personnes aux besoins spécifiques. La cérémonie, qui s’est déroulée dans l’établissement scolaire Achour Tazaghart du chef-lieu d’Aghbalou, a vu la participation de centaines d’handicapés,  de leurs parents, des autorités locales et celles de la wilaya de Bouira. Une quinzaine de fauteuils roulants, 300 paires de chaussures spéciales, une motocyclette, des cannes, des béquilles et plein d’autres cadeaux ont été distribués à leurs destinataires. «Depuis la création de notre association, la seule subvention qu’on a eue, c’était 12 millions de centimes de l’APC d’Aghbalou. Nous visons la réalisation d’une école pour les handicapés. Nous souhaitons l’aide des pouvoirs publics, au moins en aménageant une assiette foncière», dira Taoudiat Boukhalfa, l’un des responsables de l’association. Et d’ajouter : «C’est grâce aux dons des âmes charitables que l’association se tient toujours debout.» Dans la municipalité de M’chedallah, aussi, l’association communale des handicapés, Thighri, a célébré hier la journée nationale des handicapés dans une atmosphère festive au niveau de la ville de Raffour. Les souscripteurs au programme des 40 logements LPA à Relizane en colère «Nous ne savons plus à quel saint nous vouer pour exprimer notre désappointement devant l’abandon du promoteur du projet des 40 logements LPA, auquel nous avons adhéré pour fuir les conditions déplorables dans lesquelles nous vivions avec nos familles», ont tempêté les concernés. Et d’ajouter : «Lancés depuis 2015, les travaux de réalisation n’ont pas dépassé le taux d’avancement de 20% .» A ce rythme, nous risquons de quitter ce monde sans avoir accédé à nos logements, ont-ils crié, en affirmant qu’ils se sont acquittés de tous leurs dus. Certains ont versé 30 millions de centimes et d’autres 80, selon le type de logement et nous avons ficelé toutes les procédures pour  l’octroi des crédits bancaires, mais nous voilà stupéfaits devant l’arrêt des travaux depuis des mois déjà, ont-ils souligné. Et d’ajouter : «La banque a déjà entamé des démarches pour effectuer des ponctions, alors que nos logements sont encore des carcasses.» Cela dit, les postulants à ces logements sollicitent l’intervention du wali pour débloquer la situation et exhorter le promoteur à redémarrer les travaux. Notre seul espoir demeure le wali, surtout que le promoteur est un élu de la nation, qui est sous immunité, ont conclu les concernés. Coup d’envoi de la fête du tapis à Ghardaïa La cérémonie d’ouverture officielle de la 50e édition de la Fête du tapis de Ghardaïa,  célébrée annuellement dans la capitale du M’zab, a été donnée, samedi dernier, par  le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassan Mermouri,  en présence de Azzedine Mechri, wali de Ghardaïa, et des autorités locales, civiles et militaires, ainsi que d’un grand nombre d’élus locaux, dont des députés et des sénateurs. Le coup d’envoi de cette fête a été marqué par un défilé éclectique de 32 chars,  qui ont ainsi ouvert les cérémonies. Chacun d’eux, paré de ses plus beaux atours, symbolise l’activité dominante de sa commune. Entre deux chars, une troupe folklorique aux costumes chatoyants se charge d’assurer l’animation au son du karkabou et du baroud. La procession de chars, véritable fresque dévoilant les spécificités de chacune des treize communes composant la wilaya de Ghardaïa, dévoile aux yeux des visiteurs toutes les valeurs ancestrales du terroir. Saisie de plus de 126 kg de kif traité à Tlemcen et Batna   Deux narcotrafiquants ont été arrêtés samedi à Tlemcen et Batna, par des détachements combinés de l’Armée nationale   populaire (ANP), qui ont également saisi une quantité de kif traité de 126,7 kg, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements combinés de l’Armée nationale populaire ont arrêté, le 17 mars, lors de deux opérations distinctes menées à Tlemcen (2e Région   militaire) et Batna (5e RM), deux narcotrafiquants et saisi 126,7 kg de kif traité», précise la même source.  En outre, un détachement de l’Armée nationale populaire «a mis en échec, à   Bordj Badji Mokhtar (6e RM), une tentative de contrebande de trois tonnes de denrées alimentaires et 7600 litres de carburant, tandis que 722 unités de différentes boissons ont été saisies à Oran (2e RM)», selon le MDN.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire