vendredi 9 mars 2018

Le ministère de la Santé appelle la population à la vaccination

Le ministère de la Santé a enregistré 5 cas de décès, victimes de l’épidémie de la rougeole. «842 cas de rougeole ont été enregistrés dans la wilaya d’El Oued, et 657 autres, dans la wilaya de Ouargla. 1499 est le nombre global de cas enregistrés au niveau des foyers épidémiques dans ces wilayas durant cette année, sur l’ensemble des cas enregistrés, 5 cas de décès sont confirmés : 4 décès à El Oued, dont un nourrisson de moins de 11 mois, et un décès à la wilaya de Ouargla», a indiqué Salim Belkacem, chargé de la communication au ministère de la Santé. Pourquoi exactement cette région ? «La problématique dans les deux wilayas, en particulier El Oued, est liée au faible taux de couverture vaccinale.» Deux missions d’experts pour évaluer cette faible couverture ont été dépêchées. «Les experts sont d’ailleurs chargés de vérifier quels sont les principaux obstacles responsables de la mauvaise couverture vaccinale et d’apporter des améliorations tant sur le plan organisationnel Et logistique», explique le même responsable. Il fait remarquer l’abstinence de la ville d’El Oued à la vaccination depuis des années. La question de la réticence de certaines personnes quant à la vaccination contre la rougeole et la rubéole est toujours à contester. Pour rappel, l’an passé, nombreux sont les parents qui ont manifestés leur «méfiance» quant à la vaccination de leurs enfants à l’école. Certains évoquaient même de boycott de la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole (RR), lancée par le ministre de la Santé. Le ministère de la Santé appelle l’ensemble des parents à faire vacciner leurs enfants, si ce n’est pas encore fait. Pour les adultes, les personnes âgées surtout, s’il y a un doute sur leur statut vaccinal, vaut mieux refaire le vaccin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire