mercredi 28 mars 2018

Le DG de l’APRUE annonce le lancement d’un vaste programme d’efficacité énergétique

Pour donner corps au concept de l'efficacité énergétique, les pouvoirs publics envisagent le lancement de vastes programmes destinés à multiplier l’usage d’éclairages publics et domestiques à basse consommation et de convertir, dans un premier stade à partir de 2021, quelque 500.000 véhicules au GPL. S’exprimant, mercredi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, M. Mohamed Salah Bouzeriba, directeur général de l'APRUE (Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie) relève que la facture d’énergie est en hausse constante, l’expliquant par un mode de consommation irrationnel au niveau des ménages caractérisé par la multiplication, et l'usage plus prolongé, des appareils électriques. Commentant la mise en branle, par son organisme, d’un vaste programme d’efficacité énergétique, il explique que celui-ci vise à évaluer les économies d’énergie qu’il est possible de réaliser (entre 20% à 30%), notamment dans les secteurs du bâtiment, des collectivités locales, de l’industrie et des transports. Pour donner corps à cette efficacité énergétique, « qui passe aussi par un changement des comportements », l’intervenant considère qu’il y a lieu d’utiliser des bonnes techniques d’orientation et d’isolation des maisons, de choisir des appareils électriques plus performants et, en ce qui concerne les moyens de transport, de faire le choix de carburants économiques et moins polluants. Au niveau du secteur industriel, M. Bouzeriba estime également qu’il y a lieu d’accentuer les efforts visant à aller dans le sens de la sobriété et des audits énergétiques. Batna, Sidi bel Abbès et Boumerdès en villes pionnières Pour ce qui concerne l’effort à entreprendre au niveau des collectivités publiques et des administrations d’une manière plus générale, il insiste sur la nécessité d’impliquer ces dernières dans l’effort d’efficacité énergétique. A cet effet, il signale que trois villes, celles de Batna, Sidi Bel Abbès  et Boumerdès, viennent d’adhérer à un programme européen qui se propose d’élaborer un plan d’action d’efficience énergétique destiné à être développé à large échelle. Comme première action d’envergure et afin d’en multiplier l’utilisation, M. Bouzeriba annonce la prochaine installation dans les logements résidentiels, de 7 millions de lampes LED, dont il indique que la généralisation a également été retenue par le ministère de l’Intérieur pour ce qui concerne l’éclairage public. Celui-ci fait également part de la première phase d’un ambitieux programme, prenant effet à partir de 2021, de conversion de 500.000 véhicules au gaz propane liquéfié (GPL).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire