mardi 27 mars 2018

Imbroglio sur la pénurie du lait en sachets : entre spéculation et manque sur le marché, échange d'accusation entre intervenants de la filière

La pénurie du lait en sachets se fait de plus en plus sentir par les ménages et touche presque toutes les régions de pays. Ayant tendance à durer, elle déclenche une polémique sur ses raisons réelles. Chacun des intervenants dans la chaine impute la faute à l'autre. Quelles qu'en soient les causes, ce sont les petites bourses qui en subissent les conséquences chaque matin, ils vivent l'attente puis les bousculades pour se procurer quelques sachets de lait. La reporter de la Radio chaine 3 a fait son enquête et rapporte que les distributeurs, souvent pointés du doigt, déclinent leur responsabilité et affirment que la question les dépasse et dépasse même les laiteries. Le sujet a fait débat de discussion, hier lors de la réunion de la Fédération des distributeurs de lait au siège de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA). Les membres de la Fédération renvoient la cause de la pénurie à la forte baisse de la disponibilité de la poudre de lait, importée, à cause de la situation financière difficile que traverse le pays. "Faux", rétorque un responsable chargé de dossier au ministère de l’Agriculture. Démentant la conjecture avancée par ladite Fédération, il déplore plutôt la mauvaise organisation de la filière. Le ministère renvoie la responsabilité de cette défaillance aux intervenants, notamment aux fraudeurs  qui détournent la poudre de lait, dont les prix sont soutenus par l'Etat, à d'autres utilisations pour d'autres produits et dont ils augmentent les prix de surcroit pour plus de profit. D'ailleurs, le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, a fait savoir hier qu'il a été décidé de la fermeture de trois laiteries. Pour rappel, le dernier bilan des douanes concernant les importations de poudre de lait en janvier 2018,  indique que l’Algérie a importé pour plus de 234 million de dollars. Plus de détails dans le reportage de Narimane Mendil pour la Radio chaine3.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire