vendredi 16 mars 2018

Des étudiants de l’institut de la Poste arrêtés par la police à Alger

Des délégués des étudiants de l’Institut national de la Poste et des technologies de l’information et de la communication (INPTIC), situé aux Eucalyptus (Alger), ont été arrêtés par la police jeudi dernier.  Ces arrestations surviennent dans le sillage du « mouvement de grève entamé par les étudiants de l’Inptic depuis quelques mois pour exiger la satisfaction de leurs revendications socio-pédagogiques », selon un communiqué du FFS diffusé vendredi.   Les étudiants arrêtés, dont le nombre n'a pas été précisé, seront présentés devant le procureur dimanche prochain, indique le parti en signalant qu’un groupe de ses députés s’est déplacé au niveau des commissariats des Eucalyptus et de Baraki « pour exiger leur libération ».   « Le FFS condamne avec la plus grande vigueur cette arrestation arbitraire et le recours abusif à la force et à la gestion brutale pour faire face aux revendications légitimes des étudiants », ajoute la même source.   Lire aussi – Ecole normale supérieure : l’année blanche se précise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire