jeudi 15 mars 2018

Déclassement de terres agricoles pour réaliser 11 zones industrielles

Le Conseil des ministres, présidé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adopté hier un décret portant déclassement de terres agricoles à l’effet de réaliser 11 zones industrielles, a indiqué un communiqué du Conseil. Cette procédure, conforme à la loi sur les terres agricoles, libérera des terres domaniales de «très faible productivité agricole, et d’ailleurs, souvent inexploitées», pour la réalisation de 11 zones industrielles, a précisé la même source. Elles se situent respectivement à Didouche Mourad (Constantine), M’Daourouch (Souk Ahras), Ouled Gacem et Aïn M’lila (Oum El Bouaghi), Boukadir (Chlef), Tizi Ghenif et Draa El Mizan (Tizi Ouzou), Dirah (Bouira), El Aricha (Tlemçen), El Hassaine (Mostaganem) et Bethioua (Oran). Ces zones industrielles font partie d’un ensemble de 50 nouvelles zones industrielles à réaliser afin de «disséminer l’investissement dans toutes les contrées du pays, et de répondre à la demande des investisseurs en foncier», a ajouté le document. A rappeler que dans son plan d’action, le gouvernement entend satisfaire la demande importante en termes de foncier industriel à travers le territoire national, en vue de dynamiser l’investissement et garantir la propagation du développement économique aux quatre coins du pays. Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avait déjà fait part d’une mesure permettant la réalisation, dans un délai maximum d’une année, de 50 nouvelles zones industrielles sous la responsabilité directe des walis auprès desquels l’opération a été décentralisée. Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, avait également réaffirmé la volonté des pouvoirs publics de dynamiser la réalisation progressive de ces 50 nouvelles zones industrielles à travers 39 wilayas, en consacrant près de 500 milliards de dinars pour les opérations d’aménagement et 150 à 200 milliards pour le raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité et de gaz.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire