vendredi 9 mars 2018

Bedoui : «La femme algérienne assumera davantage de responsabilités au niveau central et local»

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé hier à Alger que la femme algérienne assumera, à l’avenir, davantage de responsabilités au sein de son département ministériel, au niveau central et local, car étant «qualifiée» et capable d’affronter les difficultés. Intervenant en marge de la cérémonie organisée par le ministère de l’Intérieur à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, M. Bedoui a indiqué que les femmes «auront, à l’avenir, un rôle plus important à jouer dans le cadre des responsabilités qu’elles auront à assumer dans les différents postes relevant du ministère de l’Intérieur, tant au niveau local que central», car elles sont «dignes de les assumer». «D’intenses efforts sont consentis pour permettre à la femme algérienne d’occuper la place qui lui sied», d’autant qu’elle a prouvé sa capacité à affronter les «difficultés», dans le passé comme au présent, a dit le ministre, rappelant que l’Algérie compte 100 femmes chefs de daïra, qui œuvrent au développement et à un avenir meilleur pour le pays. La femme algérienne s’est imposée dans tous les domaines par ses efforts constants, a estimé M. Bedoui, relevant qu’elle s’inspire des valeurs des femmes algériennes qui ont marqué l’histoire de notre pays. M. Bedoui a mis en avant les efforts, la détermination et la clairvoyance politique du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la consécration des droits de la femme algérienne dans la Constitution afin de lui accorder la place qui lui sied, rappelant qu’elle a soutenu l’homme lors de la décennie noire pour la protection et la défense de la patrie, comme elle l’a fait durant la Révolution nationale, lors de laquelle elle a payé un lourd tribut pour l’indépendance.                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire