lundi 26 février 2018

Recherche et formation

Pionnier dans le domaine, Pâtures d’Algérie dispose d’une équipe de laboratoire et de production qui travaille à améliorer la qualité du produit. L’entreprise, selon le gérant, s’est lancée dans la recherche et le développement. La formation est aussi fondamentale. M. Ounoughene explique : «Notre projet est de lancer une école de formation aux métiers du lait. Nous avons des connaissances et avons acquis une expérience dans le domaine et nous voulons les partager et les transmettre. On ne peut pas développer l’industrie du lait si on ne forme pas les jeunes.» Par exemple, en France, il y a 5 ENIL (Ecole nationale de l’industrie du lait) qui forment le personnel d’exécution, des cadres moyens et supérieurs. Aussi, veut-on en Algérie lancer ce genre d’école en partenariat avec le ministère de la Formation professionnelle et celui de l’Enseignement supérieur pour former des techniciens supérieurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire