vendredi 16 février 2018

Ouyahia qualifie les enseignants grévistes de « pirates »

Le secrétaire général du RND Ahmed Ouyahia a violemment attaqué, vendredi, les enseignants et les médecins grévistes. « Il est temps d’arrêter le train de l’anarchie. Si on lui cède le passage, il nous conduira à de graves conséquences. Il faut dire aux grévistes Brakat (Assez), allez enseigner vos élèves, allez soigner vos patients  », a déclaré Ahmed Ouyahia dans un discours prononcé à Biskra, à l’occasion du 21e anniversaire de la création de son parti.    Le SG du RND, également premier ministre, a utilisé des mots violents pour critiquer le Cnapeste, le syndicat qui conduit la grève dans le secteur de l’éducation.  « 11 millions d’Algériens du primaire à université bénéficient de l’enseignement gratuit. Aujourd’hui, des « pirates »  imposent à vos enfants de payer 500 dinars/ heure pour étudier », a-t-il dit. Ouyahia a affirmé que la grève illimitée n’existe dans aucun pays au monde à part l’Algérie.  Une fausse affirmation puisque cette forme de protestation (grève illimitée) existe dans plusieurs pays dont la France qui constitue la principale référence pour la plupart des dirigeants algériens.     Parlant de la grève des médecins résidents, il a déclaré : « Il est facile pour le ministre de la Santé ou autre responsable de satisfaire leur revendication portant abrogation du service civil. Le ministre habite à la Capitale mais es-ce que nous voulons un désert médical en Algérie ? »   Sur le plan politique, le SG du RND a qualifié le projet de l’Assemblée constituante,  porté par plusieurs partis dont le PT, de « manœuvre malintentionnée ».    Lire aussi : Les enseignants maintiennent leur grève et l’Intersyndicale se réunira demain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire