jeudi 8 février 2018

On vous le dit

- Tem tem, un service taxi «solidaire» Après les sociétés de taxis, voici les taxis en ligne. Un nouveau concept pour un service taxi est arrivé en Algérie. Appelée «Tem tem», la nouvelle formule s’appuie sur des chauffeurs indépendants, qui auront, en plus, à partager leurs revenus avec les promoteurs du projet. En plus de la possibilité d’y accéder en ligne, le concept donne la possibilité aux chauffeurs d’avoir un revenu minimum. «Avec le revenu minimum garanti (RMG), les chauffeurs privés tem tem ont l’assurance de gagner un minimum de 35 000 DA par mois, dans la mesure où ils sont disponibles durant les heures de pointe», note un communiqué de presse. «Pour les chauffeurs privés réalisant le plus de courses, les revenus générés dépasseront les 100 000 DA par mois», précise encore le document. Tem tem est une application et un site web de chauffeurs privés. Son ambition est de révolutionner les déplacements des Algériens en leur proposant un service de qualité (réservation de courses dans l’immédiat ou à l’avance, suivi du chauffeur en temps réel, facture automatisée) à un prix accessible au plus grand nombre. - Salon des transports, de la logistique et de la mobilité La 5e édition du Salon international des transports, de la logistique et de la mobilité, Algeria Infrastructure, sera inaugurée le lundi 12 février 2018 au pavillon central à la Safex, pour une durée de trois jours. Le salon sera axé cette année sur le transport et la logistique, d’où l’organisation de plusieurs conférences sur ce thème. Dans ce contexte, le sujet sera évoqué par les différents maillons de la chaîne impliqués dans ce domaine, notamment le groupe Serport, DP World El Djazaïr et Autodesk.  Ce salon verra la participation d’entreprises nationales, telles que Setram, Métro d’Alger, ETAC, Etusa, le groupe Serport, SNTF, mais aussi d’entreprises étrangères représentant la France, la Suisse, la Chine, les Pays-Bas. Ce dernier pays sera l’invité invité d’honneur de cette édition. La tenue de cet événement répond aux investissements consentis durant ces dernières années dans le secteur des transports. Plus de 3000 milliards de dinars, soit environ 40 milliards de dollars, ont été consacrés aux infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires depuis 1999. - Une tortue caouanne échoue sur une plage de Mostaganem Lundi dernier, en début d’après-midi, des  pêcheurs  ont découvert   une espèce rare de tortue, du type caouanne (carreta-carreta) d’environ 1 mètre de long et près de 40 cm de large, pesant quelque 100 kg. La tortue a échoué  près du port de pêche de la Salamandre, à Mostaganem. L’animal marin, mort et en état de décomposition avancé, a été aperçu par des pêcheurs. Les plongeurs de la Protection civile se sont déplacés sur les lieux pour repêcher et transférer la tortue loin de la plage  pour  l’enterrer. A noter qu’il s’agit de la première découverte de ce genre d’espèce, a-t-on appris. Rappelons que la caouanne, du nom scientifique <<carreta-carreta>>, est considérée comme une espèce rare et  menacée, dont les sites de reproduction se situent principalement en Grèce et en Turquie. La caouanne figure parmi les espèces nécessitant une protection stricte. Elle  est protégée par l’Union internationale pour la conservation de la nature.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire