vendredi 9 février 2018

Lutte/championnat d’Afrique (2e journée) : 6 nouvelles médailles dont 2 en or pour l'Algérie

La sélection algérienne de lutte associée (cadets/lutte libre) a ajouté six nouvelles médailles (2 or, 2 argent et 2 de bronze), jeudi soir lors de la deuxième journée des championnats d’Afrique (cadets, juniors, seniors et féminine), organisés du 7 au 11 février à Port Harcourt au Nigeria. Les deux médailles d'or sont l'œuvre d'Oussama Laribi (55 kg) et Benferdjellah Fateh (80 kg), alors que les deux en argent ont été décrochées par Nour El Islam Bouras (110 kg) et Achraf Djezzar (60kg). Les deux médailles de bronze ont été remportées par Mohamed Benmehiriz (48 kg) et Chouaib Abderrahmane Sahraoui (65 kg). A l'issue de la deuxième journée consacrée à la catégorie des cadets et cadettes, le total des médailles s'élève à 13 médailles (5 or, 4 argent et 4 de bronze). Lors de la première journée consacrée à la catégorie des cadets (lutte gréco-romaine), et cadettes, mercredi, la sélection algérienne avait décrochée sept médailles (3 or, 2 argent et 2 de bronze). Chez les cadets (gréco-romaine), cinq médailles ont été remportées (3 or, 1 argent et 1 de bronze). Les trois médailles d’or ont été décrochées par Mohamed Yacine Dridi (48 Kg), Fadi Rouabah (80 Kg) et Ahmed Abdelhakim Merikhi (60 Kg), alors que la médaille d’argent a été l’œuvre d’Omrane Cherrad (45 Kg). Bassim Sbaâ (71 Kg) a décroché le bronze. De leur côté, les cadettes algériennes se sont également distinguées en allant chercher deux médailles (1 argent et 1 de bronze). La médaille d’argent a été l’œuvre de Souad Malek Bouksir (53 Kg), alors que Chaimaa Kaddour (57 Kg) a pris le bronze. La journée de vendredi sera consacrée aux tours préliminaires et finales de la lutte libre, gréco-romiane et féminine (juniors). Quarante-six athlètes des sélections algériennes des luttes associées cadets, juniors et seniors (garçons et filles) prennent part au rendez-vous africain de Port Harcourt (Nigéria). L’Algérie est représentée par 15 athlètes seniors (8 Gréco-romaine, 4 en lutte libre) dont trois dames, 13 athlètes chez les juniors garçons (4 Gréco-romaine, 5 en lutte libre) et quatre filles, 18 chez les cadets (6 Gréco-romaine, 7 en lutte libre) et cinq filles. Lors des derniers championnats d’Afrique 2017 (cadets, juniors, seniors et féminine) organisés à Marrakech au Maroc, les sélections algériennes avaient décroché 36 médailles (14 or, 15 argent et 7 bronze).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire