mercredi 21 février 2018

Indice de perception de la corruption 2017 : l’Algérie à la 112e place

Transparency international a dévoilé, mercredi, l’Indice de perception de la corruption 2017 qui couvre 180 pays.  L’Algérie occupe la 112e place avec un score de 33 sur 100 points, loin derrière la Tunisie classée 74e  avec 42 points et le Maroc 81e avec 40 points. L’indice utilise une échelle de 0 à 100 dans laquelle 0 correspond à un pays extrêmement corrompu et 100 à un pays sans corruption.    Pour l’année 2017, plus des deux-tiers des pays enregistrent une note inferieure à 50, la note moyenne étant de 43.   La nouvelle Zélande est venue en tête du classement 2017, suivie du Danemark, La Finalnde, la Norvège et la Suisse. En bas du tableau on retrouve des pays en guerre dont la Somalie, le Sud Soudan, la Syrie, le Yémen et l’Afghanistan.   Transparency International a noté que « les pays dont les niveaux de protection des journalistes et des organisations non gouvernementales sont les plus faibles, sont aussi ceux où les taux de corruption sont les plus élevés ».    Dans le rapport 2016, l’Algérie a occupé la 108e place.   Lire aussi : L’affaire Saipem relancée  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire