mardi 6 février 2018

Gaïd Salah appelle à une «surveillance rigoureuse» des frontières et au resserrement de l’étau sur les groupes de contrebande dans toutes ses formes

Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a appelé mardi, au troisième jour de sa visite à la 6ème Région militaire à Tamanrasset, à poursuivre les efforts pour une «surveillance rigoureuse» des frontières nationales et à resserrer davantage l’étau sur les groupes de contrebande dans toutes ses formes, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Dans son allocution d’orientation adressée à l’ensemble des cadres et des personnels des unités de l'ANP d'In Guezzam, le Général de Corps d’Armée a appelé à «poursuivre leurs efforts rigoureux et minutieux pour surveiller nos frontières, à œuvrer à leur sécurisation jour et nuit, à resserrer davantage l’étau sur les groupes de contrebande dans toutes ses formes et à contrecarrer leurs actes destructeurs dans cette Région», précise la même source. Gaïd Salah, qui a inspecté, au 3ème jour de sa visite à la 6ème Région militaire, quelques unités mobilisées au niveau du Secteur opérationnel d’In Guezzam, a consacré la matinée de ce mardi à la visite des unités déployées à Hassi Tiririne à l’instar de la Base aérienne de déploiement inaugurée par le Général de Corps d’Armée, le 6 mars 2017 et qui «contribue grandement aux déplacements des personnels et aux approvisionnements des unités». Il a également visité le 70ème Bataillon d’Infanterie Autonome où il a suivi un exposé global sur ses missions avant de se réunir avec les personnels de ces unités. «A ce titre précis, j’attends de vous et de tous les personnels militaires toutes catégories et responsabilités confondues, de faire, avec l’aide d’Allah le Tout-Puissant, de la nouvelle année 2018, une autre étape de développement, de modernisation et une nouvelle opportunité pour fonder d’autres piliers avec lesquels nous érigeons ensemble la forteresse de notre Armée et en faire le rempart inviolable et le plus éminent de l’Algérie. Un objectif qui requiert nécessairement de poursuivre cette cadence professionnelle loyale et dévouée, que nous avons adoptée, ces dernières années, avec grand esprit patriotique et fidélité absolue», a-t-il ajouté. Il a mis l'accent sur «l’intérêt particulier qu’il confère à ces rencontres permanentes de contact direct avec les personnels de l'ANP là où il se trouve, et ce, en tant qu’action sur le terrain, d’une importance capitale, voire extrêmement nécessaire sur les plans professionnel et fonctionnel, car elles traduisent l’intérêt ultime et continu du Haut Commandement de l'ANP à l’accompagnement des tous les efforts consentis et au suivi de l’état d’avancement de l’exécution de tous les programmes consécutifs, complémentaires, pluridisciplinaires et dont les objectifs et les dimensions sont multiples». «L’année 2017 s’est écoulée comme se sont écoulées d’autres années avant elle, pendant lesquelles nous avons veillé à ce qu’elles soient toutes pleines d’efforts laborieux, fructueux, persévérantes et pleines de volonté à atteindre les objectifs escomptés, grâce à l’appui et le soutien indéfectibles dont jouie notre Armée dans toutes ses composantes, de la part de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale», a-t-il déclaré.  Pour lui, c'est «une démarche professionnelle aboutie qui se caractérise par une approche réaliste et rationnelle, et par une grande application pour atteindre des rangs supérieurs en termes de distinction opérationnelle et de combat, au sein de toutes les composantes de nos Forces armées. Ce parcours qui se base sur une évaluation sur le terrain et selon des normes objectives de ce qui a été concrétisé dans tous les domaines de la profession militaire», a-t-il poursuivi. A l’issue, et après avoir écouté les interventions des personnels des unités, le Général de Corps d’Armée a donné des orientations à travers lesquelles il a exhorté l’ensemble à «s’acquérir davantage de discipline, de vigilance et de bon sens, et d’investir tous les moyens en termes de matériels et d’équipements et de ne ménager aucun effort».  Il a également salué «le travail déployé sur le terrain afin de s’acquitter parfaitement de leurs missions, valorisant la ferme détermination dont ils font preuve et l’excellent état du moral qui remplit leur esprit et impulse leur enthousiasme». A ce titre et dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat 2017-2018, le Général de Corps d’Armée «avait supervisé, l’après-midi d’hier en compagnie du général-major Meftah Souab, commandant de la 6ème Région militaire, un exercice illustratif aux tirs réels exécuté, au niveau du champ de tirs et de manœuvres relevant du Secteur opérationnel d’In Guezzam, par un détachement du 64 Bataillon d’Infanterie Autonome appuyé par des hélicoptères d’appui-feu». «L'idée de l’exercice consiste à repousser une tentative d’attaque ennemie contre nos frontières nationales. Cet exercice a été exécuté avec un haut professionnalisme qui réitère l’efficacité de la formation, de l’instruction et de la préparation au combat au niveau de l’ensemble des unités de ce Secteur opérationnel. Tels sont les aspects pour lesquels Monsieur le Général de Corps d’Armée a insisté, à l’issue de l’exercice, sur la nécessité de donner plus d’intérêt et d’importance», conclut le communiqué. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire