vendredi 16 février 2018

Aïn Beïda : L’un des militaires tués dans l’explosion d’une bombe enterré

Yacine Malaoui, sergent chef de l’ANP, âgé de 31 ans, a été enterré hier au cimetière de Aïn Beïda en présence des autorités militaires et civiles. Ce jeune soldat, qui laisse une veuve et un enfant en bas âge, a été tué lors d’une opération de ratissage, effectuée par les troupes de l’ANP au lieudit Médila, dans la commune de Négrine (wilaya de Tébessa). Selon certaines sources, l’ambulance militaire dans laquelle se trouvaient plusieurs soldats a sauté, mercredi matin, sur une bombe artisanale, enfouie sous terre. Cinq soldats ont succombé à leurs blessures et deux autres, grièvement atteints, ont été transférés vers l’hôpital militaire de Constantine. C’est donc en présence d’une foule nombreuse que la dépouille de Yacine Malaoui a été inhumée au cimetière principal de la ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire