vendredi 9 février 2018

Adrar : Les conducteurs de véhicules de transport de personnes et de marchandises en formation

Un centre de formation pour l’obtention du brevet professionnel des conducteurs de véhicules de transport de personnes et de marchandises a ouvert ses portes, cette semaine, à Adrar, où le coup d’envoi de la première session a été donné par le wali. Il s’agit d’une nouvelle entité pédagogique relevant du domaine des transports terrestres, celle-ci est de statut privé, et agréée par le ministère des Travaux publics et des Transports. Elle a pour mission de former essentiellement les conducteurs de poids lourds et de voyageurs. Cette décision prise par les pouvoirs publics de créer ces centres a pour objectif principal de moins réduire le taux des accidents de la circulation routière en intervenant directement sur le facteur humain. En effet, ce dernier est l’un et pas des moindres acteurs dans les drames routiers. Il est classé avant même celui de l’état technique des véhicules et les routes. Ainsi, le ministère des Travaux publics et des Transports a confié cette tâche, celle de former les chauffeurs titulaires de permis de conduire de catégorie C1, C2 D et E (transport de marchandises et de personnes) à des établissements publics, à l’exemple de la SNTR et privés. La formation s’effectue en une période de quinze 15 jours (10 jours en phase théorique et 5 jours de pratique) avec un volume horaire de 72 heures. Cependant, les cours s’articulent autour de la connaissance des textes réglementaires régissant le transport, des notions techniques des véhicules, la sécurité des personnes, etc. Le contenu du programme de formation contient en outre les aspects réglementaires relatifs aux différents modes transport, les règles de conduite, de circulation, de signalisation… La mécanique et l’électricité des véhicules, l’utilisation et l’exploitation du chronotachygraphe, le fonctionnement et le dépannage, la prévention et la sécurité pour le transport, les mesures d’intervention en cas d’incendie, d’incident ou accident, l’art de bien se conduire… Cependant, il est bon de signaler aux citoyens que le 20 août 2019 sera la date butoir pour que les conducteurs se mettent en conformité avec la réglementation et de se munir de ce document (le brevet), qui autorisera la conduite dans le transport de personnes et celui des marchandises. On notera également que la mise en application de cette mesure date du 21 août 2016 et est apparue dans le Journal officiel n° 46 de l’année 2016. C’est ainsi que les chauffeurs ont 36 mois devant eux pour se conformer à la réglementation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire