lundi 15 janvier 2018

RND : Conseil national les 18 et 19 janvier

Les cadres du Rassemblement national démocratique (RND) dirigé par Ahmed Ouyahia ont refusé, hier, de confirmer ou de commenter l’information relative à une instruction qu’aurait transmise la présidence de la République au chef de l’Exécutif, dans laquelle elle remet en cause les décisions prises par Ahmed Ouyahia concernant les privatisations. Mais sur cette question et tant d’autres, d’aucuns estiment qu’Ahmed Ouyahia ne prend et ne valide jamais une décision sans l’aval du premier magistrat du pays ! Au RND, nous dit-on, l’heure est aujourd’hui à la préparation des travaux du conseil national prévu le week-end prochain : les 18 et 19 janvier. Une réunion qui sera clôturée par une conférence de presse qu’animera le secrétaire général du RND. Cette rencontre organique aura pour principal ordre du jour l’évaluation de la situation organique et, au-delà, politique du pays. La question de l’élection présidentielle, qui fait d’ores et déjà couler beaucoup d’encre et qui devra être organisée dans 14 mois environ, ne sera pas abordée lors de cette réunion. L’échéance est considérée comme encore lointaine pour être débattue dès à présent. «Cette quatrième session ordinaire du conseil national du parti traitera des sujets ayant marqué l’actualité durant l’année écoulée et qui touchent de près notre parti. Le débat autour de la présidentielle de 2019 interviendra au moment opportun», affirment une source du parti. Pour Seddik Chihab, porte-parole du RND, il est question d’ouvrir le débat autour de plusieurs questions relevant de l’actualité nationale. Il est également prévu de faire une rétrospective de l’année 2017 avec ce qu’elle a comporté comme échéances et enjeux électoraux. Le RND a présenté plusieurs recours lors des dernières joutes et les militants ont même évoqué la spoliation de leurs voix. Ce sujet, selon Chihab, sera remis sur le tapis et les membres du conseil établiront une évaluation précise des résultats des locales et des législatives afin de remédier aux insuffisances et de consolider les points forts. «Sur le plan organique, le travail se focalisera sur la restructuration du parti à travers le renouvellement de nos structures de base pour l’élargir aux femmes et aux jeunes», explique le porte-parole du parti. Par ailleurs, Ahmed Ouyahia devra donner des directives aux nouveaux élus. A ce sujet, Chihab Seddik a rappelé que le RND a procédé à l’installation de toutes les assemblées élues issues du dernier scrutin. «Là où le RND préside les communes, aucun problème n’a été enregistré. Certes des difficultés sont intervenues par-ci, par-là, mais elles ont été contenues par le biais des alliances partisanes», note Chihab.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire