mardi 30 janvier 2018

Mémoire : évolution des négociations entre l’Algérie et la France

Les négociations entre les parties Algérienne et Française sur les dossiers de la mémoire sont à un stade avancé, a indiqué lundi à Tiaret, le ministre des Moudjahidines, Tayeb Zitouni. Annonçant des rencontres entre les délégations des deux pays, il a fait savoir à ce propos que les déclarations des autorités Françaises sur ce sujet sont « rassurantes ». Le ministre a fait état, en ce sens, d’une récente rencontre entre le ministère des Affaires étrangères et celui des Moudjahidines, réservée à l’élaboration des dossiers concernant les disparus, les essais nucléaires au Sahara Algérien, la récupération des crânes de chouhadas et celles des archives nationales. Il a indiqué que deux dossiers relatifs aux essais nucléaires au Sahara vont être présentés à la partie Française. Ceux-ci concernent l’indemnisation des Algériens qui ont en été victimes et celle des dégâts occasionnés par les radiations à l’environnement. M. Zitouni a, d'autre part, fait savoir que la partie Française préparait une loi permettant à l'Algérie de prendre possession des crânes de ses chouhadas, soulignant que les dossiers soulevés sont complexes et sensibles et qu’ils nécessitent une persévérance de l'Etat Algérien sur ses revendications légitimes, à la hauteur, a-t-il déclaré, des aspirations du peuple Algérien concernant son histoire. Le ministre a, en outre, annoncé que tous les lieux de mémoire relatifs aux chouhada, aux moudjahidines, aux chefs de la révolution, aux camps de concentration, aux centres de torture, aux maisons et aux grottes où ont été tenues des réunions de la révolution, vont être restaurés et réhabilités. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire