lundi 15 janvier 2018

LafargeHolcim 2018 : 3e édition du Grand Prix d’architecture étudiant

Après les francs succès rencontrés lors des deux précédentes éditions, LafargeHolcim Algérie lance pour la troisième année consécutive, son Grand Prix d’architecture étudiant sous le haut patronage du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Selon un communiqué de presse parvenu à El Watan, «cette initiative s’inscrit dans le cadre de nos passerelles avec le réseau académique et a pour objectif de favoriser le transfert de savoir-faire, d’encourager les jeunes générations aux métiers de l’architecture et de récompenser les talents». Pour cette nouvelle édition, les participants plancheront sur le thème «Réinventer l’habitat intermédiaire». Cette thématique a été choisie afin de pousser les étudiants en architecture à proposer des styles novateurs autour de la pureté des formes et du style. Si l’habitat intermédiaire suscite un intérêt particulier auprès des professionnels, des maîtres d’ouvrage comme des maîtres d’œuvre, des aménageurs comme des promoteurs immobiliers, ce n’est pas dû à l’attrait de la nouveauté, mais à l’intuition que ces outils participent à un renouveau de l’habitat et de l’urbanisme. Ce renouveau est pressenti comme une mutation inévitable, compte tenu des effets de décennies de politiques de la ville et de la nécessité de produire différemment l’espace urbain au regard de la qualité environnementale. Le défi pour les candidats consiste à «imaginer et à réinventer l’habitat intermédiaire d’aujourd’hui en intégrant les évolutions de nos modes de vie contemporains et du mieux- vivre ensemble, tout en prenant en compte les aspects environnementaux et de durabilité dans leurs projets». Pour cette édition, les étudiants de trois établissements de renom pourront concourir pour ce Grand Prix : l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme, Alger, le Département d’architecture de la faculté d’Alger et le Département d’architecture et d’urbanisme de Tizi Ouzou. Les projets seront suivis et évalués par un comité mixte sur «des critères de créativité, d’innovation dans le choix des matériaux et des solutions constructives, de modernité architecturale, d’efficacité budgétaire, de délais de réalisation, de réduction de l’empreinte environnementale, de l’utilisation des matériaux locaux, de durabilité et de la capacité de chaque participant à défendre son projet». La remise des prix, pour une valeur de 900 000 DA, sera organisée lors d’un dîner de gala en mars 2018.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire