mardi 9 janvier 2018

GICA réalise un record de production en 2017

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) réalise un troisième record consécutif de production en mettant sur le marché 13 950 660 tonnes en 2017, contre 12 604 045 tonnes en 2016. Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) réalise un troisième record consécutif de production en mettant sur le marché 13 950 660 tonnes en 2017, contre 12 604 045 tonnes en 2016, soit une hausse de 11%. Le groupe public, qui détient douze cimenteries, a ainsi dépassé ses prévisions, tablant sur une production de 13 176 110 tonnes de ciment en 2017, confirmant sa position de leader national dans son segment de production. Selon le groupe, «cette progression a été enregistrée à la faveur de l’entrée en service, le premier trimestre 2017, de la deuxième ligne de production de la cimenterie de Aïn El Kebira (Sétif)». La nouvelle ligne a produit 1 507 186 tonnes de ciment supplémentaires, «totalisant une production de plus de 2,9 millions de tonnes, et devrait atteindre, à plein régime, une production annuelle de 3 millions de tonnes». Il est à rappeler que le GICA ambitionne de produire 20 millions de tonnes de ciment à l’horizon 2020, avec la réception de deux cimenteries à Béchar et Oum El Bouaghi et l’extension des capacités de production des cimenteries de Chlef et de Zahana. Le groupe est également en quête de marchés extérieurs pour exporter son ciment, et entreprend actuellement une série de contacts avec différents partenaires en vue de se lancer prochainement dans l’exportation de ces produits. Sur un autre plan, le GICA a officiellement lancé hier, à partir de Sétif, sa «charte client», une première du genre dans le secteur des ciments en Algérie. Une rencontre a ainsi été organisée à la cimenterie de Aïn El Kebira (Sétif) en vue de présenter, aux partenaires commerciaux du groupe, le nouveau portail client GICA. La base de données en question est lancée dans le cadre d’un partenariat entre le groupe GICA et le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (Cread). Elle permettra désormais aux clients de consulter le planning des expéditions de ciment, les quantités livrées, les factures, mais aussi de formuler des réclamations et des propositions dans le but d’améliorer la relation du groupe et de ses filiales avec sa clientèle. Le portail client GICA vient aussi répondre, selon le groupe, «aux attentes relatives notamment à l’instauration d’un processus de communication évolutif et multicanal allant au-delà des e-mails, téléphones et correspondances écrites, avec les clients et les partenaires ; orienter la stratégie du groupe en fonction des besoins de ses clients par des interactions via le portail internet et permettant de relier les informations issues du web aux processus opérationnels et décisionnels». Il s’agit aussi pour le groupe de «centraliser l’information pour le client sur une plateforme unique, flexible et sécurisée ; accroître la connaissance client afin de mieux satisfaire ses besoins et ouvrir les perspectives de modernisation et digitalisation des services du Groupe GICA et de ses filiales». Il est à noter que la plateforme est désormais opérationnelle pour les clients des cimenteries de Aïn El Kebira et Chlef, unités pilotes du projet «Charte Client», et sera généralisée très prochainement selon le groupe, aux autres filiales de GICA qui entend affiner via cette démarche, la stratégie d’amélioration continue de ses prestations commerciales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire