mardi 16 janvier 2018

Carburants : Sonatrach loue des équipements en Italie pour raffiner son pétrole et envisage l’achat d’actions boursières

«On ne peut pas continuer à importer des carburants pour 2 milliards de dollars par an», a déclaré, ce mardi, le P-dg, Abdelmoumen Ould Kaddour avant de révélé que sa compagnie a conclu un contrat de processing avec une raffinerie pétrolière  italienne permettant au groupe algérien de transformer par lui-même en Italie une partie du pétrole brut algérien en carburants. Dans une déclaration à la radio Chaine 3, le premier responsable de Sonatrach explique que ce type de contrat permettra à l’Algérie d’ «envoyer du brut et de le raffiner à l’étranger». «Il s'agit pour Sonatrach de louer les équipements du raffineur italien sur place pour procéder aux opérations de raffinage en Italie, ce qui permettra à la compagnie de récupérer les carburants obtenus à  un prix moins cher», précise-t-il à l’APS.  Toujours dans ce sillage, M. Ould Kaddour a fait savoir que la Sonatrach est «en négociations» pour acheter, «bientôt», des actions au niveau des raffineries. «On a beaucoup d’investissements à l’étranger, mais ils ne sont peut être pas rentables, autant prendre des actions au niveau des raffineries qui existent», a-t-il annoncé sur les ondes de la radio Chaine 3.   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire